WhatsApp lance une fonctionnalité de "sauvegarde chiffrée de bout en bout" pour son application bêta iOS

 

Les messages vocaux sont actuellement transcrits par WhatsApp. La vie de nombreux utilisateurs en sera facilitée.

La possibilité d’envoyer des messages vocaux est l’une des fonctionnalités les plus populaires de WhatsApp. Ceci est particulièrement utile si vous êtes trop occupé pour taper un message texte ou si le message est si long qu’il est plus facile et plus rapide de dire ce que vous voulez à voix haute. Un message vocal, en revanche, peut être plutôt irritant pour le destinataire. Lui aussi est peut-être trop préoccupé pour y prêter attention. Une solution est en cours de développement par WhatsApp.

 

Lorsqu’un utilisateur reçoit un message vocal, il doit soit l’écouter (ce qui n’est pas toujours possible si vous êtes dans un espace public), soit l’enregistrer pour une écoute ultérieure (ce qui peut être gênant si le message est important). La bonne nouvelle est que, selon un rapport de WABetaInfo, WhatsApp cherche à offrir aux utilisateurs une variété d’options. Selon le rapport, WhatsApp développe une capacité de transcription de messagerie vocale. Cela signifie qu’au lieu d’avoir à écouter un message audio, les utilisateurs pourront le lire en le transcrivant en texte. Il est impossible de déterminer la précision de l’outil à ce stade, mais cette fonctionnalité pourrait être très utile.

 

WABetaInfo indique que « lorsqu’un message est transcrit pour la première fois, sa transcription est enregistrée localement dans la base de données WhatsApp, il ne sera donc pas nécessaire de le transcrire à nouveau si vous souhaitez voir sa transcription plus tard ».

 

Une fonctionnalité similaire est déjà disponible dans d’autres applications comme WeChat, ce n’est donc pas vraiment révolutionnaire. WhatsApp a depuis envoyé une déclaration à 9to5Mac expliquant cette fonctionnalité et les problèmes potentiels de confidentialité.

Selon le communiqué de presse : « Nous sommes encore dans la phase de conception et de prototypage de la transcription du message. Nous sommes donc encore loin de pouvoir proposer cette fonctionnalité, mais si jamais nous la déployons, elle sera protégée par un cryptage de bout en bout. Cela devrait résoudre le problème de la protection des données personnelles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *