Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Un Marin au grand coeur et écrivain.
 le 06.05.2010 à 07 h 30 - mis à jour le 04.03.2013 à 07 h 43 Réagir : Partager :        
 

Qui, au Guilvinec et plus largement dans les ports de pêche, ne connaît pas Georges Tanneau? Cet homme, souriant et avenant, connaît tout, ou presque, de la mer, des bateaux, du métier de marin.

Et, soucieux de partager sa si longue expérience - il a commencé son apprentissage comme mousse en 1951, à l'âge de 14 ans - et doté d'une fabuleuse mémoire, il a écrit ses souvenirs maritimes, mais aussi des chansons et des poèmes ayant trait à la mer et au pays bigouden, son port d'attache affectif.

Deux de ses récits sont aujourd'hui réédités par Coop-Breizh, réunis sous le titre Avant d'être matelot, dans un coffret cartonné, illustré d'une gravure couleur de Géo-Fourrier. Le mousse du Pescadou et Marin du Guil' retracent la jeunesse de ce  jeune garçon orphelin de père, qu'était alors Georges Tanneau, et qui a commencé son apprentissage de la pêche à la sardine aux débuts des années 50 sur le chalutier Le Pescadou, au Guilvinec.
Les temps étaient rudes à l'époque et c'est à coup d'injures et de bottes que le jeune homme a appris son métier, devenant alors, comme il le dit aujourd'hui encore, un homme. Georges Tanneau a persévéré pour devenir le Marin du Guil', un marin respecté, qui a terminé sa carrière dans la marine marchande.

Mais, même à l'heure de la retraite, Georges Tanneau a toujours la mer chevillée au corps et il faut le voir, au Guilvinec, à l'heure du soir quand les bateaux rentrent de la pêche, saluer les anciens, pousser un chariot qui n'est pas complètement dans l'axe et se souvenir, encore et toujours, de ces moments passés en Chine, en Afrique, dans tous les coins du monde. Curieux de tout, et surtout des populations locales rencontrées, de leurs coutumes, de leur vie quotidienne, Georges Tanneau n'a rien oublié. Sa mémoire, celui d'un passionné, lui permet de se rappeler du moindre détail, celui qui, une fois couché sur le papier, redonne vie à une époque révolue

Passionné, Georges Tanneau,  tellement passionné qu'il a veillé, pour la sortie de ce coffret, à utiliser pour les titres de ses récits l'alphabet à barbe, celui-là même qui était utilisé par les anciens pêcheurs sur les coques de leurs navires, afin d'enjoliver les lettres et les chiffres pour, selon la croyance, inciter la marée à être bonne...

Ah oui, pour finir, et pour celles et ceux qui n'auraient pas fait le rapprochement : le Marin du Guil' de notre forum - et qui a sa rubrique bien à lui -  est bien ..Georges Tanneau !

Cliquez ici pour visionner l'interview-vidéo avec Georges Tanneau au port du Guilvinec.

Pratique :
Avant d'être matelot
Coffret cartonné, illustré d'une gravure couleur de Géo-Fourrier.
2 récits réunis Le mousse du Pescadou et Marin du Guil'.
Editions Coop-Breizh.

 
Cliquer sur les photos pour les agrandir ...
 
 
 le 06.05.2010 à 07 h 30 - mis à jour le 04.03.2013 à 07 h 43 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.