Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Pont-l'Abbé. Journée de deuil à Ti Liou ...
 le 06.05.2010 à 20 h 38 - mis à jour le 06.05.2010 à 20 h 42 Réagir : Partager :        
 

Ce mercredi 6 mai, les professionnelles de la crèche associative Ti Liou à Pont-l'Abbé ont manifesté leur mécontentement face au projet de décret Morano, en s'habillant de noir toute la journée.

Un autre moyen d'expression
Après deux journées de fermeture de la crèche le 1er mars et le 8 avril, les salariés, pour suivre le mouvement national de ce 6 mai, ont fait le choix de mettre en berne la structure, comme le précise Delphine Caro directrice de Ti Liou, afin de limiter l'impact sur le service offert aux parents.
Ces journées d'actions nationales sont organisées par le collectif "Pas de bébés à la consigne" qui regroupe associations et structures qui militent pour la petite enfance.

Le Projet Morano
Il y a un an, nous rappelle Delphine Caro, Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la Famille, a proposé la mise en place d'un décret qui permettrait des taux de remplissage des crèches supérieurs de 15 à 20%.
Cela signifie concrètement pour Ti Liou l'accueil de 36 enfants au lieu de 30 actuellement, et cela pour le même nombre de professionnels. "Et cela n’est pas acceptable", poursuit Delphine Caro.

Le gouvernement s'est engagé à augmenter entre 2009 et 2012 de 100 000 le nombre de places en accueil collectif. Selon Delphine Caro, « ce décret permettrait, à lui seul et à l'échelle nationale, de créer, sans construction de nouvelles structures, ni embauche de personnels, 37 000 places supplémentaires ».
Et depuis cette proposition de décret, les professionnels de la petite enfance résistent.

Déjà en remplissage maxi
Selon Delphine Caro, la crèche de Ti Liou atteint déjà ses limites avec 30 enfants.
« Ce qui aurait du sens, ce serait de créer de nouvelles structures dans une logique de territoire. La petite enfance est en train de payer un lourd tribu, mais on va continuer à se battre pour éviter de brader nos enfants ».

Pour le mouvement national du 29 mai prochain, la directrice de Ti Liou appelle parents et professionnel à se regrouper et à rejoindre le mouvement.

 
Cliquer sur les photos pour les agrandir ...
   
 
 le 06.05.2010 à 20 h 38 - mis à jour le 06.05.2010 à 20 h 42 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.