Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Annick Le Loch candidate à sa succession
 le 15.05.2012 à 21 h 29 - mis à jour le 15.05.2012 à 21 h 33 Réagir : Partager :        
 

Ce mardi 15 mai, Annick Le Loch et son suppléant Paul Gueguen ont inauguré leur local de campagne situé au 16 rue Lamartine à Pont-l'Abbé.

« Après la victoire de François Hollande le 6 mai dernier, il faut désormais lui donner une majorité à l'assemblée nationale pour gouverner. Cette majorité fera que les espoirs deviendront réalités » a expliqué Annick Le Loch lors de cette inauguration.
Elle a aussi tenu à rappeler le score réalisé par François Hollande sur la 7ème circonscription du Finistère (Pont-l’Abbé, Douarnenez, Cap Sizun) : 59,8%. Annick Le Loch y voit le signe d'une confiance accordée au nouveau président.

Alors que son travail de députée a commencé il y a 5 ans dans l'opposition, elle souhaite aujourd’hui le poursuivre dans la majorité en apportant « son expérience, son enthousiasme et ses convictions » pour accompagner François Hollande.

Pour tenter d'être réélue, elle promet une campagne dynamique dans laquelle la candidate sortante va continuer à expliquer le programme du nouveau président.

Dans le local de campagne, les candidats et leur équipe y recevront le public du lundi au samedi de 10 à 12h et de 15 à 18h. Le public y trouvera des informations concernant le déroulement de la campagne et pourra échanger sur les enjeux de cette élection.
Renseignements et prise de rendez-vous auprès de Michel Dath, directeur de campagne, au 07 87 52 12 71.

Courriel : annickleloch2012@laposte.net
Blog : www.annickleloch2012.parti-socialiste.fr
Retrouvez la candidate également sur Facebook

 le 15.05.2012 à 21 h 29 - mis à jour le 15.05.2012 à 21 h 33 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.