Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 La traçabilité de la petite boîte bleue
 le 11.04.2013 à 11 h 38 - mis à jour le 11.04.2013 à 11 h 46 Réagir : Partager :        
 

L'affaire Cahuzac a balayé l'affaire Spanguero : Ainsi va l'actualité dans les médias.
Mais cette fraude dans l'industrie agroalimentaire a laissé des traces, comme le commente Jildaz Colin, chef de marque chez Hénaff. « Cela a entrainé une certaine défiance du consommateur vis à vis des produits à base de viandes. Et pourtant, poursuit le responsable, il n'y a jamais eu autant de contrôle, les produits n'ont jamais été aussi surs… c'est tout le paradoxe. »
En effet, des contrôles, l’entreprise de Pouldreuzic fondée en 1907, en subit tous les jours, que ce soit de la part de la Direction Générale de l'Alimentation (DGAL) ou de la part de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP).

Justement, dans ce contexte de suspicion généralisée, qu’en est-il donc de l’origine des porcs chez Hénaff ? L’entreprise a fait le choix de favoriser les circuits courts : tous les porcs utilisés pour la fabrication du pâté et de la saucisse-les deux produits phares de l'entreprise- proviennent d'éleveurs situés dans un rayon de 150 kilomètres autour de l'usine. Les porcs sont achetés vivants et sont ensuite abattus dans le propre l'abattoir de l'usine. En volume, cela correspond à environ 40 000 bêtes par an.

Enfin, côté traçabilité, Hénaff la pousse au maximum : les barquettes de saucisses indiquaient dès 2001 le nom de l'éleveur et présentent, depuis 2005, sa photo.
Certains consommateurs n'y croient pas rapporte pourtant Jildaz Colin qui s'appuie sur une étude. « Ils pensent que ce sont des mannequins sur la photo », mais le chef de marque le clame haut et fort : « ce sont bien les vrais éleveurs de porcs qui livrent régulièrement l'entreprise de la petite boîte bleue. » Celle-ci représente 39% du chiffre d'affaires pour 35 millions de boites produites par an. Rien que cela !

 le 11.04.2013 à 11 h 38 - mis à jour le 11.04.2013 à 11 h 46 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.