Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 De l'or en papillotes !
 le 10.10.2013 à 09 h 47 Réagir : Partager :        
 

"C'est de l'or !" s'exclame Patrick Robinet, jeune chef d'entreprise de la Caramelerie de Cornouaille, société qu'il a créé en juin dernier, au coeur même de la commune de Pouldreuzic. L'or, ce sont ces petits bonbons de quelques grammes, empapillotés et prêts au conditionnement pour partir remplir les étalages des grandes surfaces, des caves et épiceries fines de la région et bien au-delà.

Le caramel au beurre salé est donc désormais fabriqué en grande quantité en pays bigouden et ce, grâce à l'acquisition, cet été, d'une machine importée de Chine, spécifiquement conçue pour ce type de travail. Après une phase de rodage qui, de l'aveu même de Patrick Robinet et de son équipe, n'a pas été de tout repos, les choses sont rentrées dans l'ordre et le jeune chef d'entreprise peut aujourd'hui se targuer de mettre sur le marché, à long terme,  25 tonnes de caramels par an, soit, en moyenne 2,5 tonnes par mois. Autrement dit, souligne encore Patrick Robinet, en une seule fournée "on fabrique ici 5000 caramels en 15 à 20 minutes."

Mais le jeune pâtissier-chocolatier ne s'est pas lancé sur un coup de tête dans cette aventure : après avoir obtenu son CAP de pâtissier en 1989, Patrick Robinet a travaillé auprès de différentes sociétés avant de s'installer, en 1995, à Pouldreuzic. Là, dans la supérette tenue par ses parents, il a déployé ses talents et créé en 1997 ses premières lichouseries, des biscuits et chocolats connus sous les noms de Croc Amour, Feuillety ou autre Melen Du. Puis, en 2007, il commence à fabriquer, en petites quantités, un caramel au beurre salé, suivant en cela les pas de son illustre prédécesseur, Henri Le Roux - natif de Pont-l'Abbé - qui créa en 1977, à Quiberon, la première recette du bonbon au beurre salé.

Et plus récemment, c'est à la demande de son fournisseur que Patrick Robinet décide de se lancer dans l'aventure de la fabrication de son caramel en grande quantité. L'histoire dira si le petit bonbon empapilloté connaîtra le même destin qu'une petite boîte bleue, fabriquée non loi de là...

En attendant, Patrick Robinet, ses caramels et autres lichouseries seront présents au pôle des producteurs locaux à la foire -exposition de Pont-l'Abbé, qui ouvre ses portes ce vendredi 11 octobre et ce, jusqu'à lundi 14 octobre inclus.

La Caramelerie de Cornouaille en bref :
Société créée en juin 2013, elle appartient à Patrick Robinet et à son associé. L'entreprise emploie un salarié. La machine de fabrication a été importée de Chine, pour un montant de 115 000 TTC. Le Conseil Général a octroyé une subvention de 24 000 €. 

Contact :
La Caramelerie de Cornouaille
7, rue de Plozévet à Pouldreuzic
02.98.54.45.06

 le 10.10.2013 à 09 h 47 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (3)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.