Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Bilan pêche 2013 pour les ports bigoudens
 le 11.01.2014 à 14 h 38 - mis à jour le 11.01.2014 à 14 h 39 Réagir : Partager :        
 

Les ports bigoudens du Guilvinec, Loctudy et Saint-Guénolé ont connu une année 2013 en retrait de celle de 2012. Le tonnage débarqué dans les criées bigoudènes a baissé de 3,8% pour une diminution en valeur de 2,5%.

Voici port par port, des informations sur 2013
Le Guilvinec

La criée enregistre un tonnage total de 18 415 tonnes, soit une baisse de 1 214 tonnes( - 6,18% ), pour une valeur de 66 437 k€, en recul de 647 k€ ( -1%) ; le prix moyen de 3,61 € est en progression de 0,19 € ( + 5,5 % ).
La baudroie demeure l’espèce phare (stabilité par rapport à 2012) et représente 35,44 % de la valeur (23 121 k€) et 25% du tonnage ( 4 427 T), son prix moyen (5,23 €) est en progression de 7 centimes.
Les espèces en forte baisse sont l’églefin (- 659 T / - 24%), le cabillaud (- 190 T / - 17 %) pour lesquelles étaient appliqués des quotas individuels par navires ; ainsi que la raie en régression de 15,57 % ( - 308 T ) du fait du départ de plusieurs navires travaillant sur cette espèce.
La langoustine vivante connaît une petite embellie (543 T soit +7.30%) mais l’année reste un « petit cru ».
Le tonnage d’invendus (321 T) représente 1,80% du tonnage en criée, en baisse de 23 T par rapport à 2012.
La flottille régulière Guilviniste était composée en 2012 de 47 navires hauturiers, 41 côtiers et une quinzaine de canots ; une douzaine de navires extérieurs fréquentent régulièrement le port, et occasionnellement des bolincheurs des ports voisins.

En cours d’année 2013, 5 hauturiers et 2 côtiers ont quitté le port ; en fin d’année un hauturier supplémentaire a cessé son activité.
Deux  navires de l’armement La Houle et deux hauturiers de St Quay travaillant en base avancée sont arrivés en cours d’année.

Près de 24% des apports (4 232 T) (18% en valeur ) viennent par route.
Les navires extérieurs représentent 27% (stabilité par rapport à 2012) du tonnage et 22% de la valeur.
La pêche hauturière pèse 85% du tonnage et 77% de la valeur.
Une centaine d’acheteurs sont agréés. Les achats à distance par internet représentent 42% du tonnage et 44% de la valeur.
11 mareyeurs sont installés au Guilvinec.
L’élévateur à bateaux a effectué 253 montées en 2013.

Loctudy :

Malgré une stabilité de sa flottille en 2013, le tonnage et la valeur enregistrent une diminution (- 6,70 % pour le tonnage et - 4,16 % pour la valeur).
Les ventes de certains côtiers à Concarneau expliquent ces chiffres négatifs. La pêche hauturière aurait pu compenser ces pertes mais de longs arrêts techniques de certains bateaux ont perturbé l ’année.
Le prix moyen est en légère augmentation à 3,22 € (+2,88 %).
11 mareyeurs sont installés à Loctudy.


Saint-Guénolé :
Légère hausse du tonnage en 2013 (+ 0,45%) avec 13 569 tonnes contre 13 508 l’année précédente.
La valeur quant à elle montre une baisse de - 5,74%, avec 25 024 k€ de vente en 2013 contre 26 548 k€ en 2012.
Les hauturiers sont au nombre de 14 sur les 5 premiers mois de l’année, puis de 12 sur la période de juin à décembre 2013. Leurs débarquements représentent 3 979 tonnes soit 29,32 % en tonnage, et 46,16 % en valeur. Soit une baisse de 9,83 % en tonnage par rapport à 2012, 2 navires hauturiers vendant à Guilvinec depuis juin 2013.

Les principales espèces débarquées à Saint-Guénolé par les hauturiers sont :
l ’églefin : 728 T, la lotte : 696 T, la cardine 504 T, le cabillaud :445 T, le merlu 301 T, la langoustine 185 T, la raie : 170 T.
Les côtiers et canots ont débarqué 1 281 T, et les fileyeurs 376 T, soi t pour la pêche côtière unemise à terre de 1 657 T.
Tonnage en baisse de 12,51 % par rapport à 2012. Cette baisse s’explique en partie par l’arrêt de 2 bateaux sur l ’année 2013 (Dever Ar Moor et Kervilly), et des pêches de langoustines plus faibles qu’en 2012 (- 20%) avec 77 tonnes débarquées,
De juillet à novembre 2013, un nouveau côtier (Le Lagon) a complété la flottille de St-Guénolé.
Les débarquements de poisson bleu représentent 57,65% du tonnage total du port avec 7 822 tonnes.
Le tonnage de sardine est de 6 223 T pour un prix moyen de 0,63 €.
Le tonnage d’anchoisa atteint 605 T avec un prix moyen de 3,02 €.
Un nouveau bolincheur « Spered Breizh» a complété également la flottille bolinche à partir du mois de juillet.

 
 le 11.01.2014 à 14 h 38 - mis à jour le 11.01.2014 à 14 h 39 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.