Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 La danse jazz dans tous ses états
 le 20.01.2014 à 14 h 14 Réagir : Partager :        
 

Il est non seulement un artiste confirmé, un très grand danseur à la carrière internationale, mais aussi un pédagogue hors pair, capable d'en demander certes beaucoup à ses élèves mais pour un résultat époustouflant : Lhacen Hamed Ben Bella animait, il y a quelques jours, un week-end stage de jazz à l'école de danse Sandie Trévien de Pont-l'Abbé. Et il suffisait de voir les élèves regarder, avec attention et beaucoup de concentration leur professeur, pour comprendre que leur progression allait être importante.
 
Sandie Trévien, à l'origine de ces  stages au sein de son école, ne tarit d'ailleurs pas d'éloges sur cet enseignant qu'elle connaît de réputation depuis une bonne dizaine d'années. "Lhacen fait travailler les élèves comme des professionnels et il leurs parle comme à des professionnels" précise ainsi la responsable qui ajoute que "la progression (de chaque élève, ndlr) est donc d'autant plus importante."
Ainsi, c'est la cinquième fois que Lhacen Hamed Ben Bella vient animer un week-end de danse à Pont-l'Abbé, stage qui s'inscrit dans un cycle  débuté en novembre dernier. Quelques cinquante danseurs suivent son enseignement, dont une dizaine viennent d'autres écoles de danse de la région.
Et même si Lhacen Hamed Ben Bella travaille aujourd'hui essentiellement avec des danseurs professionnels, il accepte volontiers de retrouver de jeunes amateurs, pour leurs enseigner les techniques de la danse jazz, sur trois niveaux - inter, supérieur et avancé - mais aussi pour travailler sur des créations chorégraphiques. Ainsi, l'artiste danseur a créé avec un groupe d'élèves de l'école, âgés de 10 à 11ans,  une danse intitulée Les gazelles qui sera présentée lors du concours CND (Centre National de la Danse) à Vannes début mars en catégorie amateur préparatoire. 

Nul doute que les résultats seront, là encore, comme l'an passé, au rendez-vous.
Laissons le dernier mot à Lhacen Hamed Ben Bella qui enseigne et chorégraphie "les pieds dans la terre, la tête dans le ciel" et pour lequel la danse est une véritable thérapie, qui permet  "à mieux vivre le quotidien, à s'affirmer dans la vie professionnelle, relationnelle et ainsi trouver sa propre identité."
Rien que cela.....
 

Pour aller plus loin :
Le site internet de l'école de Sandie Trévien, en cliquant ici.
Le site internet de Lhacen Hamed Ben Bella, en cliquant ici.

 
 le 20.01.2014 à 14 h 14 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.