Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 La direction de la Poste s'explique
 le 23.09.2014 à 20 h 50 Réagir : Partager :        
 

Suite au conflit qui touche le centre de distribution de Pont-l'Abbé, Eric Cevaer, directeur d'établissements sur le secteur de Quimper, a convié les médias pour faire le point.
Il a détaillé les raison de cette réorganisation mise en place début juillet : son entreprise doit faire face à une baisse du trafic (-12% depuis 2011) et à une augmentation de l'automatisation du tri. Dans ce contexte, « si on veut pérenniser le métier de facteurs, il faut avoir une organisation cohérente sur le terrain » explique le directeur.
Ce dernier ajoute que cette réorganisation a été co-construite depuis janvier avec les facteurs et qu'un accord a été signé avec la CGT, FO et la CFDT. Enfin, la direction rappelle que les réorganisations à la Poste se font sur la base des 35 heures, sans mobilité imposée et sans licenciements.

Dans cette phase d'adaptation, et d'apprentissage des tournées, le directeur reconnait qu'il y a des dépassements d'horaires (12 minutes en moyenne par jour et par agent). Il se dit prêt à « mettre des moyens supplémentaires s'ils sont justifiés », « mais il faut les constater sur le terrain ». Ainsi, il propose que les encadrants de la Poste accompagnent sur leur tournée les facteurs qui le souhaitent.
Au final, il s'agirait d'ajuster les tournées, et non pas d'augmenter les tournées comme le stipule les grévistes : « on ne s'est jamais trompé de 2 à 5 tournées » prévient Eric Cevaer.
Un bilan global sera réalisé fin novembre après cinq mois de pratique.
Si le mouvement se poursuit, le directeur explique qu'il prendra les mesures pour assurer la distribution : en continuant à faire appel à des intérimaires et à des moyens humains d'autres centres de la Poste. Enfin il table aussi sur le retour au travail de plusieurs facteurs grévistes.
Pour cette première journée de grève, 34 facteurs étaient en grève. La direction annonce avoir couvert 28 tournées sur 45. 5 communes non pas du tout été desservies ( Plovan, Tréméoc, Tréogat, Tréguennec, St Jean Trolimon). 2/3 du courrier a été distribué. Pour y parvenir, l'établissement a fait appel à plusieurs intérimaires. La direction assure n'avoir fait travailler aucun intérimaire sur des postes de grévistes : "je ne prends pas de choix illégaux". Les grévistes disent avoir constaté l'inverse. A ce sujet, ils ont contacté l'inspection du travail.

Pour mercredi, les facteurs ont reconduit leur mouvement.

La poste invite les usagers à composer le 36 31 pour toutes réclamations ou demandes d'informations. 

 
 le 23.09.2014 à 20 h 50 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (1)
Rédiger un commentaire ici...
 A lire aussi
23/09/2014 : 80% de grévistes au centre de distribution
Ce mardi matin, les facteurs ont débuté une gréve pour réclamer la restitution des cinq tournées supprimées.



Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.