Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 3 036 signataires pour la pétition
 le 22.10.2014 à 22 h 39 Réagir : Partager :        
 

C'est en octobre dernier que le collectif « Au nom du Ster » avait lancé une pétition qui demandait que :
- le projet actuel de port de plaisance soit abandonné,
- le pont de Guilvinec-Léchiagat soit maintenu après travaux de consolidation.

Un an après (samedi 18 octobre), le collectif a rencontré David Chevrier, le maire de Tréffiagat et son adjointe Danièle Bourhis, présidente du Syndicat intercommunal à vocation unique (SIVU) pour leur remettre les 3 036 signatures de cette pétition.

Durant une heure, une « discussion cordiale » a eu lieu en mairie de Tréffiagat. Au terme de cette entrevue, le collectif s'est réjouit d'une évolution : « la vision du Sivu serait désormais celle d'un port d'escale » rapporte Alain Thomas, membre du collectif. Ce dernier s'est aussi réjouit que « la zone humide de l'arrière-port ne fasse plus aucun doute ». L’adhérent de Bretagne Vivante estime que « cette zone humide va peser sur la suite des réflexions en terme de mesures compensatoires ».

Et puis les membres du collectif ont fait remarquer que le nautisme fait actuellement l'objet de discussion et d'études : « il y a la baisse des ventes de bateaux neufs, une augmentation de la location ou de la multipropriété et surtout un fait démographique majeure, la moyenne d'âge élevée des plaisanciers ». « On va avoir des centaines de places qui vont se libérer dans les prochaines années » estime le collectif. « Ce projet de port de plaisance est donc en retard d'une guerre » estime Alain Thomas.
Le collectif propose donc de « regarder la tendance et de reprendre la réflexion ».

Le collectif devrait également rencontrer Jean-Luc Tanneau, maire du Guilvinec, pour lui remettre la pétition.
Pour l'heure, le projet est depuis début 2014 entre les mains du Conseil général du Finistère.


Le collectif associatif «Au nom du Ster» regroupe les associations « Sur un air de Terre », « Sauvegarde du Littoral du Guilvinec », Bretagne Vivante-SEPNB Pays bigouden et maintenant Eaux et Rivères de Bretagne.
Les membres du collectif se rencontrent tous les deuxièmes samedis du mois vers 10h au bar les Brisants à Léchiagat.
Le site du collectif : http://pennarsteir.canalblog.com/

 De gauche à droite : Martine Subtil (Sauvegarde du Littoral Guilviniste), Jean-Luc Le Cleac'h (Bretagne Vivante), ALain Thomas (Bretagne Vivante), Mickaël Kerneis (SLG)

 
 le 22.10.2014 à 22 h 39 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (2)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.