Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Laennec. Les collégiens face au handicap.
 le 06.11.2014 à 22 h 42 - mis à jour le 07.11.2014 à 11 h 21 Réagir : Partager :        
 

Ils se sont installés dans cette salle du collège Laennec un peu comme s'ils venaient assister à un cours. Chahutant un peu, sac à dos au pied de la chaise, une cinquantaine d'élèves de deux classes de troisième, attendaient que quelque chose démarre. Lui, en face d'eux, adossé à une table, micro vissé sur la tête, les regardait en souriant, attentif. C'est sa femme, Agnès Le Druillennec, sa complice, qui a pris la parole la première, présentant ce spectacle interactif pas tout à fait comme les autres, intitulé Un tordu au sourire irrésistible. C'est lorsqu'elle leur a dit qu'une dizaine d'entre eux, filles et garçons, allaient, là tout à l'heure, venir jouer un personnage, que les rires, un peu gênés, ont fusé. A vrai dire, nous aussi on s'est demandé comment il allait s'y prendre...

Appréhension bien vite balayée lorsque Gilles Le Druillennec a commencé à parler. A leur parler. De lui et de son nom d'abord - Le Druillennec - qui, en breton, veut dire "le mal fichu". Celui dont les mouvements ne sont pas coordonnés, dont la parole n'est pas toujours fluide. Celui qui, il y a 52 ans, à sa naissance, a manqué pendant dix minutes d'oxygène, provoquant alors une lésion cérébrale irréversible qui l'a laissé handicapé moteur à vie. Pendant une heure et demie, Gilles Le Druillennec raconte, déroule le fil de son existence, depuis sa naissance jusqu'à maintenant. Sans temps mort, toujours en mouvement, il capte son jeune auditoire, questionne les élèves, cherche à les faire réagir et..les fait jouer avec lui. L'une endosse le rôle de la maman du comédien, l'autre devient son père, un troisième l'obstétricien, ....Et cette interaction-là fonctionne. Un peu décontenancés au début, les élèves se prennent au jeu et, du coup, intègrent, émotionnellement, ce qu'est le handicap.

Au-delà de ses talents évidents de comédien, Gilles Le Druillennec a une personnalité hors du commun, de laquelle se dégagent un enthousiasme et une tendresse incroyables. Une volonté de fer aussi, puisque l'homme a créé, il y a près de trente ans, une association Barrez la différence qui lui permet aujourd'hui de jouer son spectacle, devant des scolaires, mais aussi en entreprises ou devant le grand public, et de financer ainsi une autre activité qui est un de ses moteurs : la voile adaptée qu'il pratique avec de jeunes enfants handicapés au centre nautique de Paimpol, dans les Côtes d'Armor. Ainsi donc, il ne s'agit pas, comme l'explique l'intéressé, de barrer, de supprimer la différence mais bien de l'accompagner, de la soutenir, de la comprendre...un peu comme le skipper qui barre son bateau...

A Pont-l'Abbé, la venue d'Agnès et Gilles Le Druillennec n'est pas une première, comme le rappelle Jean-François Jacopin, le principal du collège. Le spectacle proposé, tout comme le débat qui s'en suit, s'inscrit dans le cadre du projet d'établissement mis en place il y a plusieurs années, qui consiste à travailler sur les relations entre élèves et sur l'acceptation de la différence de l'autre, à un âge - l'adolescence - où, justement, cette question de la différence est cruciale. En l'espace de deux jours, tous les adolescents des classes de troisième vont ainsi assister à ce spectacle et interagir avec Gilles Le Druillennec, qui a également accepté de jouer son "tordu au sourire irrésistible" pour le tout public ce vendredi soir. Un sourire irrésistible, une personnalité hors du commun et franchement attachante qu'on ne peut que conseiller de venir voir...et d'applaudir, très chaleureusement... 

Pratique :
Spectacle interactif Un tordu au sourire irrésistible
Durée 1h30
Vendredi 7 novembre à 20h00
Salle Autret du lycée Laennec à Pont-l'Abbé
Tarif : 5 euros ; 2 euros (12-18 ans) ; gratuit moins de 12 ans. Les bénéfices permettront de financer des projets du collège Laennec durant l'année scolaire. 

Contact :
Association Barrez la différence
Téléphone : 09.63.49.86.49. ou 06.12.61.07.97.
Courriel : barrezladifference@gmail.com

Pour aller plus loin, le site internet de l'association, en cliquant ici. 
 

 
 le 06.11.2014 à 22 h 42 - mis à jour le 07.11.2014 à 11 h 21 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (2)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.