Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 « Ne nous trompons pas d’adversaires »
 le 28.11.2014 à 22 h 13 Réagir : Partager :        
 

Dans une lettre ouverte adressée à la députée Annick Le Loch, le Front de Gauche du pays bigouden s’en est pris à la politique soutenue par cette dernière : « Nous vous avons élue pour mettre en oeuvre une politique de gauche conformément à nos attentes.
L'adversaire c'est la finance proclamait François Hollande au Bourget ! Mais au lendemain même de son élection, le Président de la République tournait le dos à toutes ses promesses électorales. Par votre attitude politique constante, vous lui avez emboîté le pas. Aujourd'hui, le choix de cette politique libérale clairement exprimé par Manuel Valls conduit notre pays droit dans le mur. Les chiffres du Secours Populaire et des Restos du coeur parlent d'eux même. Le chômage, les inégalités sociales augmentent faisant des ravages dans les familles les plus pauvres. La colère qui gronde se traduit par l'abstention mais aussi par des votes au FN. »

Pour découvrir l'ensemble de la lettre du Front de Gauche, cliquez ici.

Annick Le Loch n'a pas tardé à réagir : « Quand je lis la lettre ouverte du Front de gauche du Pays Bigouden, je mesure certaines divergences de vue entre nous. Pour autant, je ne laisserai pas caricaturer mon combat au service de l’intérêt général et de la justice sociale.
Je sais à quel point les attentes sont longues et que les Français sont exigeants. Je pense aussi que le zapping permanent et le culte de la petite phrase ne laisse que peu de place à la démonstration et à l’explication. Vous m’interpellez sur la politique tracée par le gouvernement et sa majorité. Permettez-moi d’y répondre dans un esprit d’ouverture. »

La députée a ensuite répondu point par point aux attaques du Front de Gauche vis-à-vis de ses prises de position à l’Assemblée nationale. A découvrir dans sa lettre de réponse.
Laissant « les concitoyens juger de (s)on action parlementaire », Annick Le Loch a conclu sa lettre de réponse en invitant le Front de Gauche à ne pas se tromper d’adversaire : « Vous savez bien que dans son histoire, la gauche a souvent été plurielle. Nous avons des différences mais nous partageons le même but commun la réussite de la France et la réduction des inégalités. Alors débattons dans un esprit serein et ne nous trompons pas d’adversaires ».

 
 le 28.11.2014 à 22 h 13 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (5)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.