Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Pêche : « parler d'une seule voix »
 le 23.12.2014 à 21 h 55 Réagir : Partager :        
 

Ce mardi 23 décembre, une réunion entre élus (12 au total) de la Communauté de communes du pays bigouden sud (CCPBS) et représentants (11) de la filière pêche s’est tenue au siège de la CCPBS à Pont-l’Abbé.

Il a été évoqué la fuite des navires, le nombre de navires susceptibles de partir (entre 10 et 15), les modèles économiques, mais aussi ce qui se fait ailleurs. De nombreux constats ont donc été dressés, dont le fait que le modèle économique - qui date des années 80 - n’est plus adapté aux réalités du terrain.

Si aucune proposition réelle n’est sortie de cette réunion, Raynald Tanter, président de la CCPBS, s’est dit satisfait d'avoir « fait se parler des gens ». « On leur a fait part de cette volonté de travailler ensemble(…) de s’investir à leurs côtés. Les 5 maires des 4 ports étaient là et on souhaite porter une seule voix. C'est le message qu'on a voulu leur donner » a précisé le président de l’intercommunalité lors d’un point presse qui a suivi la dite réunion.

Ce dernier a senti « un accord de constituer un groupe de travail » : les représentants de la filière pêche ont jusqu'au 15 janvier pour poser candidature pour la constitution d'un groupe de réflexion qui sera composé d'une dizaine de membres (élus et représentants de la filière).

Un des objectifs de ce groupe sera de faire des propositions sachant que le futur Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) pourrait être opérationnel dès le printemps.

Raynald Tanter a rappelé que l’ensemble des 4 ports du pays bigouden sud reste le premier port de débarquement de pêche fraîche en France, et qu’il faut garder cela en tête : « il faut qu'on affirme et confirme notre volonté qu'on veut absolument être pris en compte dans la stratégie globale de développement du territoire ».
« C’est une première réunion, un premier pas » a conclu optimiste Raynald Tanter.

Autre information : le Conseil général, qui réalise actuellement une étude stratégique sur l'avenir des différents ports du département (pêche, plaisance,..) devrait, selon Raynald Tanter, rendre sa copie en mars-avril. 

 
 le 23.12.2014 à 21 h 55 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (1)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.