Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Le Bara 'Mann pêche un camion !
 le 28.01.2015 à 21 h 14 - mis à jour le 28.01.2015 à 21 h 35 Réagir : Partager :        
 

« On en a un peu marre de pêcher autre chose que du poisson » déplore Soazig Le Gall, directrice de l'Armement Bigouden. Le Bara ‘Mann, un de ses chalutiers, est parti en mer lundi 19 janvier. « Il a d'abord pêché un conteneur. Dans l'affaire, on a perdu un chalut. Ensuite samedi, avec notre deuxième chalut, on pêche un petit camion grue qui devait être au fond depuis un petit bout de temps. N'ayant pas réussi à s'en dépêtrer, les gars ont du rentrer à quai » détaille la directrice remontée qui ajoute : « Le Bara a donc trainé son camion accroché au chalut pendant 27 heures de routes !»  

Lorsque le bateau était stationné sur un haut fond (du côté des Etocs), des plongeurs professionnels sont intervenus. Après plusieurs heures, l’équipe de Sébastien Legeay est parvenue à détacher le camion dans des conditions difficiles (deux mètres de houle et des rafales de vent).

Le camion repose désormais par 10 mètres de fond du côté des Etocs. « Il n'y a pas de danger pour la navigation et il reste accessible pour le récupérer » indique Sébastien Legeay. Les affaires maritimes devront maintenant décider d'aller ou pas le récupérer.

« On nous demande de retourner à quai nos boîtes de conserve, je trouve qu'on devrait demander aussi aux grandes compagnies de récupérer leurs conteneurs perdus » lance Soazig Le Gall. « Les conteneurs en mer, c'est à la fois très dangereux pour nos bateaux, mais aussi très coûteux ». Sans parler de côté environnemental. Elle se souvient encore qu'un de ses bateaux avaient pêché des bidons remplis d'huile !

 
 le 28.01.2015 à 21 h 14 - mis à jour le 28.01.2015 à 21 h 35 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (7)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.