Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 La Torche : une carcasse dans la dune.
 le 13.03.2015 à 21 h 37 Réagir : Partager :        
 

Après les tempêtes de l'année passée, des pierres tombales étaient apparues de la dune à proximité de l'estuaire du ruisseau de la Torche. Dans ce secteur, qui a abrité une décharge du siècle dernier, les grandes marées de 2015 ont poursuivi le travail d'érosion. Et surprise, on peut désormais y découvrir la carcasse rouillée d'une vieille voiture. Nous avons interrogé Benjamin Buisson, responsable des espaces naturels à la Communauté de communes du pays bigouden sud (CCPBS). Entretien.

Cette décharge dans l'espace dunaire est sous la responsabilité de qui ?
Le propriétaire du terrain est le Conservatoire du littoral. Mais la décharge n'est pas de sa responsabilité. Elle est la propriété de la personne qui l'a créée. Il n'y a pas de transfert de responsabilité au Conservatoire du littoral.

Est-il envisagé de nettoyer cette décharge ?
On ne connaît ni le volume, ni la nature des déchets. Si on a des déchets qui méritent un traitement spécifique sur des gros volumes, le coût pourrait être exorbitant.
Si on évacue cette décharge, il faudrait énormément de camions et de bulldozers sur la dune. On serait alors en défaut sur le respect de l'habitat.
Et une fois les déchets enlevés, on aurait un grand trou. Que faire ? Si on décide de le combler, il faudra trouver du sable quelque part. Au final, on aurait une zone de fragilité face à l'érosion. Avec ces contraintes techniques, environnementales et de coût, le choix a été fait de laisser la mer gagner petit à petit.

Néanmoins, est-il prévu de nettoyer l'estuaire ?

Oui, une opération de nettoyage aura lieu après les grandes marées. Même si cette zone n'est pas du ressort de la CCPBS, gestionnaire des terrains du Conservatoire du littoral, nous apporterons un soutien à la commune de Plomeur.

Combien y a-t-il de décharges en baie d'Audierne ?
Impossible de la savoir ! Il y a celle de la Torche, il y en a une autre entre Kerdraffic et Tronoën. Quand un trou était créé, il était souvent comblé de déchets. La palud a malheureusement servi de dépotoir.

 
 le 13.03.2015 à 21 h 37 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (5)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.