Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 La CGT du pays bigouden fête ses 120 ans.
 le 07.09.2015 à 21 h 47 Réagir : Partager :        
 

A l'occasion des 120 ans de l'union locale CGT du pays bigouden - qui compte 240 adhérents (chiffres de 2014) - ses responsables ont souhaité organiser une soirée festive qui se déroulera samedi prochain, 12 septembre, à la salle de l'Amicale laïque de Lesconil. Côté animation, il y a aura un concert de Gilles Marchais, suivi d'un bal animé par le groupe Marianne écoute aux portes, mais aussi, pour marquer l'événement du côté syndical, une prise de parole de son secrétaire général, Jean-Marc Trébern et une exposition à découvrir, retraçant  les conquêtes sociales du Finistère en général et en pays bigouden en particulier.

Prise de parole et exposition retraçant les luttes sociales en Finistère

"C'est un événement qui nous tient vraiment à coeur" précise d'emblée Jean-Marc Trébern (au centre sur la photo aux côtés de Christian Seznec à gauche et Pascal Bargain à droite), secrétaire général de l'union locale du pays bigouden qui espère sensibiliser la population à cette soirée. Au-delà de l'aspect purement festif, le responsable syndical annonce qu'il prendra la parole, ajoutant que "l'actualité n'est pas très rose". Il met aussi en avant  l'exposition itinérante réalisée par l'Institut d'Histoire Sociale (IHS) de la CGT qui retrace les luttes et conquêtes sociales dans le Finistère et qui sera accrochée samedi.
En pays bigouden plus précisément explique Christian Seznec, secrétaire général adjoint, "les luttes sociales ont été longues et difficiles" depuis le début du XXème siècle. Et les responsables de lister les luttes sociales des sardinières, des ouvriers dans les usines de conserveries mais aussi, plus récemment, les luttes dans les entreprises de filature et celles des marins dans les années 90. "Ce sont des marqueurs forts" souligne Jean-Marc Trébern "et dans plusieurs de ces conflits, la CGT était présente." 

"Des lois qui détricotent ce qui a été construit"

Si, aujourd'hui, le "salarié français est un des plus protégé au monde" et représente, selon les responsables syndicaux "une référence pour les autres travailleurs qui aspirent aux mêmes droits", il n'en reste pas moins qu'il faut rester vigilant. Aujourd'hui souligne Jean-Marc Trébern, les lois Macron et Rebsamen détricotent une grosse partie de ce qui a été construit. Et Pascal Bargain, autre secrétaire général adjoint, de lister : la remise en question du repos dominical, la remise en question du pouvoir de l'Inspection et de la médecine du travail, la mise à mal des institutions représentatives du personnel,....

Deux manifestations à venir

Au-delà de cette soirée d'anniversaire, la CGT du pays bigouden annonce que deux événements sont au calendrier dans les semaines à venir : le 23 septembre pour défendre les libertés syndicales et le jeudi 8 octobre dans le cadre d'une mobilisation intersyndicale, faisant suite aux mouvements du printemps dernier sur les sujets de la répartition des richesses, des salaires, de l'égalité hommes-femmes,.....

Pratique :
120 ans de l'Union locale de la CGT du pays bigouden
Soirée festive avec Gilles Marchais et Marianne écoute aux portes
Samedi 12 septembre à partir de 19h00
Salle de l'Amicale laïque de Lesconil
Entrée libre et gratuite.

 
 le 07.09.2015 à 21 h 47 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.