Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Je marche pour Rafaël. Arrivée samedi !
 le 22.09.2015 à 22 h 18 - mis à jour le 22.09.2015 à 22 h 19 Réagir : Partager :        
 

Elles sont parties depuis près d'un mois de Lesconil sur les chemins du Tro Breizh. Une marche faite de 29 étapes et près de 800 km à travers la Bretagne. Une marche pour informer et sensibiliser le public sur une maladie génétique rare, nommée l'épidermolyse bulleuse. Une marche pour récolter des fonds, afin de soutenir la recherche médicale dans ce domaine, via l'association Debra. Près de 6 000 euros ont d'ores et déjà été collectés..

Elles, ce sont Catherine Bargain (ci-contre à droite sur la photo, photo DR) et son amie Marie-Jo Lefeuvre (à gauche sur la photo, photo DR) qui ont monté ce projet pendant neuf mois, juste après le décès du petit-fils de Catherine - Rafaël - emporté par cette maladie rare à l'âge de quatre mois et demi, en novembre 2014. Sa grand-mère paternelle a donc choisi de marcher pour lui. Aujourd'hui (mardi 22 septembre 2015, ndlr), les deux femmes viennent de boucler leur 25ème étape, reliant en 29 km Hennebont à Quimperlé.

Entretien avec Catherine Bargain, grand-mère paternelle de Rafaël.

La première chose que l'on a envie de vous demander est de savoir comment vous allez après près d'un mois de marche ?
Nous allons bien ! On a le sourire. Aucune douleur physique. Rien (sourire). Nous marchons en moyenne 32 km par jour, en partant le matin vers 08h00. Et tous les jours, on se lève avec Marie-Jo, en se disant que nous sommes contentes. Nous sommes contentes d'avancer et de vivre ces moments qui sont très riches en expériences humaines. Et on se dit qu'il y a beaucoup d'humanité et de chaleur humaine au cours de cette marche.

Il y a donc tous les jours des personnes qui marchent avec vous ?
Oui, tous les jours il y a quelqu'un, à part sur les deux grosses étapes de 40 km en Centre-Bretagne que nous avons préféré faire seules. Autrement, tous les jours il y a du monde, des personnes informées par les réseaux sociaux ou des personnes de notre connaissance, notamment des proches de Marie-Jo. Il y a une véritable solidarité des marcheurs. Le fait de marcher ensemble permet de discuter, de mieux informer les personnes sur cette maladie et sur l'association Debra.

Vous parlez d'expériences très riches. Pouvez-vous nous en donner un exemple ?
Il y a quelques jours, lors de notre marche vers Vannes, nous avons été accompagnées par une vingtaine de personnes. Elles avaient été mobilisées par une jeune maman, dont le fils Esteban est atteint de la même maladie que Rafaël, mais sous une autre forme. Cette jeune femme a pris contact avec Alizée, la maman de Rafaël, pour nous rejoindre. Et nous nous sommes rendus compte qu'Esteban est né le même jour que Rafaël (silence). Il y a, comme ça, des moments très riches et intenses...

Votre marche touche presque à sa fin. Avant l'arrivée samedi à Lesconil, il y a l'étape de vendredi à Bénodet qui s'annonce festive...
En effet oui, nous arriverons vendredi vers 16h30-17h00 à Bénodet, à la clinique Les Glénan où je travaille comme aide-soignante. La clinique a souhaité participer à sa manière à cette marche. Et la mairie s'est associée également. Il y aura donc une animation sur le parking de la clinique pour nous accueillir avec une grande tombola, des gâteaux, des crêpes, une pêche à la ligne pour les enfants, des chansons,... Trois membres de l'association Debra seront là également, dont le président Robert Derens.

Et samedi l'arrivée à Lesconil.
Oui (silence). La boucle sera bouclé. Je pense que nous arriverons sur le port vers 16h00 et nous ne serons pas seules ! De nombreuses personnes nous ont fait part de leur souhait de marcher avec nous à partir de Loctudy. Je dois dire que je ne m'attendais pas à toute cette belle mobilisation.... 

Pratique :
Je marche pour Rafaël
Arrivée samedi 26 septembre de Catherine Bargain et Marie-Jo Lefebvre
entre 16h00 et 16h30 au port de Lesconil

Pour aller plus loin :
Le site internet Je marche pour Rafaël en cliquant ici.
La page Facebook tenue jour après jour par les parents de Rafaël, en cliquant là.

 
 le 22.09.2015 à 22 h 18 - mis à jour le 22.09.2015 à 22 h 19 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (1)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.