Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Les pommes de terre de la solidarité.
 le 23.09.2015 à 23 h 24 Réagir : Partager :        
 

Une cinquantaine de bénévoles des Restos du Coeur de Pont-l'Abbé, Quimper, Audierne et Douarnenez s'était donnée rendez-vous ce mercredi matin, à Plomeur, à quelques pas de la chapelle de Beuzec, pour récolter  six tonnes des pommes de terre qui serviront au démarrage de la campagne d'hiver qui s'ouvre fin novembre. 

12ème campagne de ramassage

Il s'agit cette année de la douzième campagne de ramassage précise Marcel Dilosquer (ci-contre à droite sur la photo), responsable du centre pont-l'abbiste des Restos du Coeur. Une opération annuelle de solidarité rendue possible grâce à la générosité, d'une part d'une coopérative agricole située à Dirinion dans le Nord Finistère qui a offert en mars 600 kg de semences, d'autre part à celle d'un agriculteur, Benoit Le Lay (ci-contre au centre de la photo), qui a mis à disposition une parcelle de 6 000 m² pour semer début avril et faire pousser les tubercules. "Benoît a pris la succession de Corentin Souron (ci-contre à gauche sur la photo) du Gibit" rappelle en souriant le responsable de Pont-l'Abbé, heureux de pouvoir compter sur ce soutien paysan. Mais si huit tonnes de pommes de terre ont pu être récoltées l'an passé, il y en aura que six cette année, la faute au temps. "Le rendement est moindre" constate Marcel Dilosquer et "les pommes de terre plus petites que les années précédentes." Sur les six tonnes récoltées lors de cette matinée, la moitié ira au centre de Pont-l'Abbé, l'autre sera partagée entre Quimper, Audierne et Douarnenez. 

Des pommes de terre pour le démarrage de la campagne d'hiver

Les pommes de terre serviront pour le démarrage de la campagne d'hiver fin novembre. Ce sera la 31ème campagne des Restos qui pourtant, à l'origine, ne devaient guère durer dans le temps... Des Restos qui ne ferment d'ailleurs plus leurs portes, même en été témoigne encore Marcel Dilosquer. Et la nouvelle campagne qui démarre s'annonce difficile. "Les repas n'ont plus la même consistance qu'avant" tempête le bénévole. La faute à la baisse des subventions européennes selon le responsable qui énumère : "L'hiver 2014-2015, nous avons aidé 240 familles, soit 552 personnes et avons servi 31 000 repas. L'année précédente, nous avions 244 familles pour 40 000 repas." Le nombre de bénéficiaires est donc quasi stable, mais le nombre de repas, lui, baisse...

La recherche urgente d'un autre local

Et Marcel Dilosquer de pointer du doigt un autre problème, interne aux Restos du Coeur de Pont-l'Abbé, qui pourrait s'avérer lourd de conséquences pour l'association. "Notre local actuel pose des problèmes de sécurité et d'hygiène importants. Nous devons nous installer ailleurs. " Et le responsable de lancer un appel : "Nos bénéficiaires viennent de tout le pays bigouden. Nous avons besoin d'un autre local - 400m² serait une surface suffisante - et nous en appelons à celles et ceux qui peuvent nous aider en ce sens." L'appel est lancé. 

Contact :
Les Restos du Coeur
3, rue du Menhir à Pont-l’Abbé
Tél. :02.98.66.15.67

Un groupe de bénévoles - dont de très jeunes (!) -  des Restos du Coeur lors du ramassage des pommes de terre à Plomeur.

 
 le 23.09.2015 à 23 h 24 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (1)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.