Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 L'opposition refuse la main tendue.
 le 06.11.2015 à 17 h 19 - mis à jour le 06.11.2015 à 20 h 52 Réagir : Partager :        
 

Il aura fallu un peu plus de 24 heures à l'opposition municipale de Plobannalec-Lesconil pour réagir. Et c'est Mélanie Allain, en porte-parole de l'opposition, qui annonce que "les colistiers renoncent à siéger au conseil municipal. Ils ne veulent pas travailler avec l'équipe en place." Ainsi, sans même attendre le courrier du maire, l'opposition a pris les devant : 15 lettres ont déjà été postées assure Mélanie Allain, la 16ème suit ce samedi.

"La main tendue par le maire est arrivée trop tardivement" ajoute la porte-parole qui conclut "Cette décision est collégiale. Il n'y a eu aucune pression. Tout le monde avait connaissance du manque de concertation en place."

De nouvelles élections sont donc à venir à Plobannalec-Lesconil. Leurs résultats pourraient modifier l'équilibre gauche-droite à la Communauté de communes du pays bigouden sud (CCPBS) et faire basculer cette dernière à droite.

 
 le 06.11.2015 à 17 h 19 - mis à jour le 06.11.2015 à 20 h 52 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (21)
Rédiger un commentaire ici...
 A lire aussi
05/11/2015 : «Tout faire pour éviter ce scénario du pire»
Après avoir rencontré le Préfet, Frédéric Le Loch, maire de Plobannalec-Lesconil, appelle à l'esprit de responsabilité des uns et des...

06/11/2015 : « J'appelle les élus à la raison. »
Président de la CCPBS, Raynald Tanter ne souhaite pas faire de politique fiction sur de nouvelles élections à ...



Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.