Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 La vie d'un Bigouden au XXème siècle.
 le 11.11.2015 à 00 h 05 - mis à jour le 11.11.2015 à 10 h 02 Réagir : Partager :        
 

C'est un personnage charismatique et d'emblée attachant. Il reçoit chez lui, à Saint-Guénolé, dans sa maison où les photographies de sa famille - son épouse, ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants - veillent dans la salle à manger. C'est là, sur cette longue table, que Pierre Boënnec (ci-contre aux côtés de son éditrice, Sophie Denis) a commencé à écrire. A l'âge de 92 ans. Au moment où son grand amour, son épouse Marie-Louise, est tombée gravement malade. Alors, pour rester à ses côtés, pour la veiller et peut-être aussi pour retrouver leur passé commun et pour laisser une trace de cette destinée personnelle, familiale et professionnelle, Pierre Boënnec a pris son stylo et a noirci du papier. Les souvenirs étaient à portée de mémoire.

Ecrire tous les jours, à raison d'un chapitre par semaine

Mais on ne résume pas près d'un siècle de vie en quelques heures d'écriture. Ill lui faudra deux ans pour terminer son manuscrit, à raison d'un chapitre couché sur papier chaque semaine. Un premier livre en deux tomes, non commercialisé, mis en forme par la compagne de son petit-fils, Sophie Cornu, verra le jour. Puis, le hasard de la vie et des rencontres fera le reste. Par l'intermédiaire de Michelle Sauve et de son atelier de reliure de Saint-Guénolé, Pierre Boënnec rencontre l'éditrice Sophie Denis à la fin de l'été 2015. Trois mois plus tard, l'ouvrage de Pierre Boënnec, 227 pages, illustré de nombreuses photographies personnelles de l'auteur, sort de presse. Il s'intitule D'ouvrier à patron, la vie d'un Bigouden entre 1914 et 2014, et est publié aux éditions Vivre tout simplement.

Une photographie du pays bigouden au XXème siècle

Pour Sophie Denis, le livre de Pierre Boënnec est bien plus qu'un récit de vie. "C'est une véritable photographie de ce qu'était le pays bigouden au XXème siècle" explique l'éditrice. A travers l'histoire personnelle de l'auteur, des anecdotes, "des témoignages frais qu'il raconte dans un style vif" on touche à "des éléments sociologiques du pays bigouden, mais aussi à des éléments historiques de la grande Histoire."

Pierre Boënnec se raconte, livre son récit de vie au travers de différentes facettes, personnelle, familiale mais aussi et surtout professionnelle ou encore associative. Il décrit ce temps passé d'un pays bigouden du milieu du XXème siècle où les conserveries travaillaient à plein et où il a fait carrière, gravissant un à un les échelons, d'ouvrier, de sertisseur, responsable des machines jusqu'au poste de directeur, cherchant à améliorer la technique des machines pour alléger le travail des ouvriers. Il parle aussi de la guerre, de son engagement dans la résistance dans le réseau Vengeance et de la perte de ses amis. Tout comme il raconte, avec le sourire cette fois, son engagement auprès du club de football des Cormorans sportifs où il s'est, pendant 40 ans, engagé comme bénévole...étant toujours aujourd'hui président d'honneur du club !

Mais au-delà des aspects personnels, sociologiques et historiques de l'ouvrage, reste le plus émouvant : une dédicace à celle qui a toujours été à ses côtés et qui aujourd'hui n'est plus. Marie-Louise, "sans laquelle la vie aurait été moins belle."

Pratique :
D'ouvrier à patron,
la vie d'un Bigouden entre 1914 et 2014

Pierre Boënnec,
Editions Vivre tout simplement
227 pages ; 18 euros.
En librairie et maisons de la presse.

Pierre Boënnec sera en dédicace à la Maison de la Presse de St Guénolé le vendredi 20 novembre de 10h00 - 12h00.

 


Pour aller plus loin :
Les Editions Vivre Tout Simplement 
Cette maison d'éditions indépendante a été créée en 1998, dans le Var, par Michel Suzzarini, suite à des demandes issues d'ateliers d'écriture, donnant naissance à une série de témoignages regroupés dans la collection Traces et Mémoires. Sophie Denis y a travaillé trois ans avant d'en prendre les rênes en 2010. En 2013, la maison d'éditions s'installe en pays bigouden.
Sophie Denis poursuit la lignée éditoriale Traces et Mémoire et a également lancé une collection, intitulée Les Remarquables qui permet de mieux faire connaissance avec un artiste à travers des thèmes d'engagement et de réflexion. Après Yann-Fanch Kemener, c'est le groupe Tri Yann avec Eclats de vivre qui se livre. 

 
 le 11.11.2015 à 00 h 05 - mis à jour le 11.11.2015 à 10 h 02 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (4)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.