Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Le Préfet visite le Drive de Kerganet.
 le 17.12.2015 à 22 h 47 Réagir : Partager :        
 

Ce jeudi 17 décembre 2015, Jean-Luc Videlaine (ci-contre au centre sur la photo), Préfet du Finistère, accompagné du directeur départemental du Travail (à droite sur la photo ci-contre), et de plusieurs élus locaux, a visité le Drive de Kerganet situé à Plonéour-Lanvern. Le Préfet répondait ainsi à l'invitation de Patrick Bellec (à gauche sur la photo), propriétaire du centre Leclerc de Pont-l'Abbé et du Drive Leclerc de Kerganet.

« Deux mesures dont l'Etat peut être fier »

L’entrepreneur bigouden a tenu à remercier l’Etat pour « les actions menées pour l'emploi ». « CICE et contrat de professionnalisation sont deux mesures dont l'Etat peut être fier, deux mesures qui sonnent comme un message envoyé aux entreprises » a complété l’adhérent de l’enseigne Leclerc. « Les 20 contrats de professionnalisation transformés en CDI, conjugués aux investissements de ce nouvel équipement, sont la preuve de notre adhésion au pacte de responsabilité voulu par le gouvernement ».
Le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) représente une économie d’impôt qui équivaut depuis 2014 à 6 % de la masse salariale (4 % en 2013), hors salaires supérieurs à 2,5 fois le SMIC. Il permet de diminuer les charges de personnel explique le portail de l'économie et des finances du gouvernement.

Le bâtiment est conçu pour intégrer la robotisation 

Lors de la visite, le Préfet s’est interrogé sur la possibilité de proposer des prix de ventes identiques entre le Drive et l’Hypermarché. « Au Drive, on a davantage de frais de personnel, mais moins de charges de fonctionnement » lui a répondu Patrick Bellec avant de poursuivre « le Drive est un outil de l'internet, nous répondons à une attente des consommateurs ». Et Pierre Lossec, responsable du Drive, d'expliquer que « de plus en plus de personnes âgées passent commande au Drive ».

Le Drive de Kerganet a été lancé en juin 2014. Le bâtiment emploie actuellement 20 personnes sur une surface de 2 300m². Cet entrepôt est décrit comme étant un « outil industriel ». « Le bâtiment est très haut, il a été conçu pour permettre d'y intégrer de la robotisation » explique l’entrepreneur qui tient à préciser que si cela arrive, les effectifs seront maintenus. La condition pour passer à la robotisation est, selon lui, de « doubler le chiffre d'affaires » du Drive qui reste confidentiel. Patrick Bellec avance tout de même « un démarrage conforme à ce qui avait été envisagé ».

Un compte épargne CO2 pour les salariés en 2016

A noter que l'entreprise de Patrick Bellec est passée de 95 salariés en 1995 à 245 aujourd'hui. Et lors de cette visite du Drive, l'entrepreneur a aussi fait part d'autres projets :
- dans un an, l'hypermarché devrait être refait pour améliorer le confort d'achat avec l'installation de bornes de commande. L'espace produits frais sera repensé pour tenir compte des nouvelles tendances,
- dès l'été 2016, entre 5 et 10 BlueCars électriques devraient être accessibles à la location,
- l'entreprise est aussi en discussion avec le groupe Bolloré pour stocker de l'énergie afin d’être en auto consommation,
- enfin dès début 2016, les salariés devraient pouvoir disposer d'un compte épargne CO2 en plus du Plan Epargne Entreprise et de la participation.

 
 le 17.12.2015 à 22 h 47 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.