Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Lesconil : rénovation de la criée en vue
 le 18.12.2015 à 23 h 24 Réagir : Partager :        
 

La baisse de l’activité pêche et la fermeture de la vente sous criée en 2008 à Lesconil ont rendu d’importants espaces portuaires disponibles. Et « depuis des années, il y a des réflexions engagées sur la reconversion économique positive de ce port ». C’est en ces termes que Mickaël Quernez, 1er vice-président du Conseil départemental a présenté le contexte du port de Lesconil, en marge d’un conseil portuaire où allait être présenté le projet de restructuration de la criée de Lesconil.
« Il fallait absolument réfléchir à l'avenir de ce port (…) pour y permettre des activités économiques et notamment pour pouvoir donner suite aux demandes répétées d'un acteur économique du port » a poursuivi l’élu finistérien.
Cet acteur n'est autre que l'entreprise Aqua B spécialisée dans la transformation d’algues marines. A l’étroit dans ses locaux, l’entreprise sollicitait davantage d’espaces sous criée.

« A un an de la fin du contrat de concession, on a réussi à trouver la solution »

La CCI, dans le cadre d'une concession qui ne dégage pas de possibilité financières d'investissements, n'avait pas les moyens d'investir dans la restructuration de la criée.
« Comité de pilotage après comité de pilotage, on a fini par trouver un chemin et de se dire que cette restructuration de criée était tout à fait envisageable, mais avec un portage assez novateur » rapporte Mickaël Quernez.
Et pour la première fois, à côté d’un chef d'entreprise qui investit, d’une commune qui investit aussi dans les réseaux, une Communauté de communes et un Conseil départemental vont accompagner financièrement le concessionnaire de la criée qui est la Chambre de Commerce et d'Industrie de Quimper Cornouaille. « A un an de la fin du contrat de concession, on a réussi à trouver la solution» se réjouit le vice-président du département

Et ce denier de constater que « la Communauté de communes (du pays bigouden sud ndlr) a la volonté de s'investir de plus en plus dans les projets portuaires et cela se traduit pour la première fois par une participation financière ».
« Sur le pays bigouden sud, la pêche et le côté maritime sont un pilier de notre économie, cela représente autour de 6 000 emplois sur le territoire. La Communauté de communes a conscience que les places portuaires sont aussi des outils de développement du territoire » complète pour sa part Christine Zamuner, vice-présidente de la CCPBS en charge des affaires portuaires.

« C'est encourageant pour les futurs projets de la Communauté de communes »

Frédéric Le Loch, maire de Plobannalec-Lesconil, se réjouit lui de voir les 18 emplois pérennisés. « On a une entreprise innovante, et elle est accompagné comme elle le mérite. C'est encourageant pour les futurs projets de la Communauté de communes ». Et « cela va permettre à la population de comprendre que la criée n'est pas une friche » a tenu à préciser le premier magistrat de la commune.

« On est en train de franchir une nouvelle étape dans le rapport entre un concédant qui est propriétaire des ports et des acteurs économiques territoriaux qui veulent s'approprier ces démarches et être acteur du développement de leur port » a conclut Mickaël Quernez

Concrètement l’entreprise Aqua B devrait désormais, pour sa production, pouvoir utiliser 1 400 m² de la criée soit l'équivalent de 75% de la surface au sol du bâtiment.
Le projet global prévoit aussi le maintien de deux ateliers de mareyage, et la création d’un étale pour la vente directe sur le pignon nord

D'un coût total estimé à 828 230 € HT, le projet sera financé par la commune de Plobannalec-Lesconil à hauteur de 135 000 € pour la partie réseau (assainissement), par la COmmunauté de communes du pays bigouden sud à hauteur de 180 000 €, par le conseil départemental à hauteur de 180 000 euros. La CCPBS et le département apporteront une subvention à la CCI qui sera en charge de la rénovation extérieure du bâtiment. La société Aqua B va de son côté financer l'aménagement intérieur et la mise aux normes de ses locaux pour un montant de l'ordre de 333 230 euros.
Les premiers travaux devraient débuter à la fin du premier trimestre 2016.

De gauche à droite : Philippe Le Carre, directeur général de la CCI, Frédéric Le Loch, maire de Plobannalec-Lesconil, Mickaël Quernez, 1er vice-président du Conseil départemental, Christine Zamuner, vice-présidente de la CCPBS en charge des affaires portuaires, Ghylhaine Calvez, adjointe à Plobannalec-Lesconil en charge de l'économie.

Une vue de ce que sera la criée côté nord après restructuration.
 
 le 18.12.2015 à 23 h 24 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (2)
Rédiger un commentaire ici...
 A lire aussi
20/12/2015 : Aqua B transforme les algues à Lesconil.
L'entreprise, qui emploie 18 personnes, va occuper 75% de la criée de Lesconil. Entretien avec Patrick Plan, son gérant...



Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.