Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Intersport : « Déception une fois de plus »
 le 16.03.2016 à 22 h 35 Réagir : Partager :        
 

Ce mercredi 16 mars, la Commission Départementale d'Aménagement Commercial (CDAC) a étudié la demande d'extension de 652 m² d’un magasin à l’enseigne « Intersport », portant la surface de vente totale à 1 772 m², situé lieu dit « Poulleac’h », route de Saint-Jean Trolimon, à Pont-l'Abbé.
La demande de permis de construire et le dossier d’autorisation d’exploitation commerciale, transmis par le maire de Pont l’Abbé, sont présentés par la SCI PICAMAD représentée par Mme Françoise Bellec, propriétaire du point de vente exploité par M. Olivier Gourvest, président exploitant de la SAS PERRANGE.

Avis favorable de la CDAC

Sur les 9 membres présents lors de cette CDAC, 8 ont voté favorablement, 1 défavorablement. Le dossier a donc reçu un avis favorable de la CDAC.

Thierry Mavic, maire de Pont-l'Abbé, a voté favorablement. Joint par téléphone, il s'en explique : « C'est un projet qui évite l'évasion commerciale vers Quimper pour tout ce qui est sport et loisirs. Et puis il y a des bruits qui couraient qu’un autre magasin de sports et de loisirs allait se positionner quelque part dans notre secteur ». Quid de la concurrence avec les commerces de centre ville ? « Ce n'est pas une création mais une extension d'un magasin existant qui souhaite conforter sa présence sur le sport et le loisirs ».

« Nous, on n'a qu'une ligne de conduite »

Serge Guiloux, président des commerces de Pont-l’Abbé voit cette autorisation d’un tout autre avis : « C’est encore une déception. Déception vis à vis des interventions qu'on a faites lors de l'assemblée générale et aussi dans les médias locaux. Cela va à contrario de toutes les actions menées depuis un an. »
« Dans un premier temps, il y aura peut être développement du sport et loisirs, mais nous supposons qu’à terme, Intersport se lance sur le créneau du vêtement ».
Sur la position du maire qui a voté favorablement, Serge Guilloux reste dubitatif « c'est un mystère ».
Le président des commerçants estime aussi qu’il faut « stopper pendant 4 ou 5 ans les autorisations commerciales (…) il faut arrêter cette course aux m² ».
Enfin Serge Guilloux constate que « les commerçants du pays bigouden et de Pont-l'Abbé restent droits dans leurs bottes, fidèles à eux-mêmes (...) Nous, on n'a qu'une ligne de conduite, elle ne va ni à droite, ni à gauche, elle reste la même ».

 
 le 16.03.2016 à 22 h 35 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (3)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.