Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Pierre Portais est décédé.
 le 09.04.2016 à 22 h 16 - mis à jour le 11.04.2016 à 23 h 32 Réagir : Partager :        
 

Il était devenu au fil du temps une des figures de la commune, et pas seulement parce qu'il y avait créé, en janvier 2006, un journal mensuel - Mouez Penmarc'h (La voix de Penmarc'h) - lu régulièrement et avec plaisir par les Penmarchais. Impliqué dans de nombreuses associations - "dans presque toutes !" lancera avec affection un de ses proches - Pierre Portais était un homme actif, impliqué dans la vie communale, décrit comme chaleureux et attachant par celles et ceux qui l'ont bien connu. Il est décédé ce jeudi 7 avril, à l'âge de 74 ans. Non sans avoir bouclé le dernier numéro de Mouez Penmarc'h. La 124ème édition.

Difficile de retracer le parcours de cet homme qui aura connu une vie riche, intense, faite d'expériences professionnelles diverses. Né à Rennes en 1941, Pierre Portais se dirige d'abord vers l'enseignement, comme instituteur, puis professeur. Après quelques années passées en Afrique, il revient en Bretagne où il enseignera au CFA (centre de formation d'apprentis) de Cuzon à Quimper avant de se lancer dans une carrière de journaliste. Embauché aux débuts des années 80 à RBO (France Bleue Breizh Izel aujourd'hui) il grimpe les échelons pour en devenir le rédacteur en chef quelques années plus tard. Un métier qu'il aimait et dont il nous parlera avec une certaine gourmandise lors de notre dernière rencontre à l'occasion d'un point presse tout début avril à Penmarc'h.Il quittera la radio pour s'installer sur l'Ile de Sein où il reprendra, en famille, "le dernier restaurant avant l'Amérique, " à savoir l''Ar-Men aux débuts des années 2000. Là-bas, au plus près de la mer, il créera le journal Mouez Enez Sun, avant de quitter l'île pour venir s'installer à Penmarc'h. La suite est connue par les habitants de la commune, dont l'un raconte :"Il a passé une annonce pour créer le journal Mouez Penmarc'h. On s'est retrouvé à trois, en novembre 2005, dans un bar. Le premier numéro est sorti en janvier 2006." Et ce proche de Pierre Portais de poursuivre, admiratif :"Il faisait tous les articles des différentes rubriques, il collectait toutes les infos...Les gens aimaient bien lire ce journal qui apportait plein de renseignements. Et puis, ce qui était très recherché, c'était les konchennou du coin..." 

Celles et ceux qui auront, pendant dix ans, partagé la vie du Mouez Penmarc'h avec Pierre Portais pensent faire un dernier numéro. Le 125ème. Pour lui rendre hommage et offrir une belle fin à ce journal qui manquera à plus d'un.  

Un dernier hommage a été rendu à Pierre Portais ce lundi 11 avril, salle Cap Caval de Penmarc'h.

 
 le 09.04.2016 à 22 h 16 - mis à jour le 11.04.2016 à 23 h 32 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (4)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.