Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 1er juin. A vos bacs jaunes !
 le 31.05.2016 à 21 h 19 Réagir : Partager :        
 

Les consignes de tri évoluent en pays bigouden sud, comme le précisait le vice-président en charge des déchets à la Communauté de communes du pays bigouden sud (CCPBS), Philippe Méhu, la semaine dernière. Les consignes évoluent et simplifient donc le geste de tri des les habitants. Ainsi, à compter de ce mercredi 1er juin, tous les emballages - pot de yaourt compris - seront à déposer dans les bacs jaunes. L'occasion de trier encore mieux, pour recycler davantage de matériaux et éviter de puiser dans les ressources naturelles.

Démonstration en vidéo 

Animateur déchets à la CCPBS depuis un an, Jérôme Sanchez (en photo ci-contre) a accepté de faire une démonstration vidéo de ce que l'on peut dorénavant jeter en bac jaune, en respectant quelques consignes pour éviter l'erreur de tri. En résumé, tous les emballages iront dans le bac jaune, comme le pot de yaourt, de crème fraîche, les barquettes de beurre, compotes de fruits, paquets et sachets (de café, chips, produits surgelés,...), films plastiques autour des magazines ou des packs d'eau, barquettes en polystyrène ou en plastique. 

Deux consignes à respecter : d'une part ne pas imbriquer les emballages les uns dans les autres ; d'autre part séparer les matériaux, comme l'opercule du pot de yaourt par exemple, afin que la machine de tri puisse les différencier.

Pour une séance de rattrapage, il y a la démonstration. Pour ne rien oublier, la CCPBS enverra dans les prochains jours un courrier explicatif, affichette à l'appui.

Et pour toute question supplémentaire, le téléphone des services techniques de la CCPBS : 02.98.97.80.58. de 09h00 à 17h00.

 
 le 31.05.2016 à 21 h 19 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (10)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.