Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Des bornes aussi à Pont-l'Abbé.
 le 06.11.2016 à 22 h 44 Réagir : Partager :        
 

Ce vendredi 4 novembre, la ville de Pont-l’Abbé et le Syndicat départemental d'énergie du Finistère (SDEF) ont inauguré la borne de recharge pour véhicules électriques située place de la République, en face de la boutique SNCF. Installée avant l'été, elle est en fonctionnement depuis trois semaines.

Engagé dans un programme de déploiement d'infrastructures de recharge pour véhicules électriques, le SDEF devrait avoir installé 140 bornes dans le Finistère avant fin 2016. Hormis les bornes de rechargement accessibles au centre Leclerc de Pont-l'Abbé, ainsi qu'au drive de Kerganet, 8 bornes ont déjà été implantées par le SDEF dans le pays bigouden : à Pont-l'Abbé, Sainte-Marine, Penmarch, Plobannalec, Loctudy, Guilvinec, Landudec et Pouldreuzic. Deux autres sont en cours d’installation à Plozévet et à Léchiagat. Toutes les bornes installées par le SDEF en pays bigouden sont à recharge semi-rapide. Il faut ainsi compter une heure pour la recharge complète d’une batterie.
D'ici la fin de l’année, une autre borne devrait voir le jour à Pont-l'Abbé, place du Docteur Guias. A terme, 4 bornes pourraient être mises en place dans la capitale bigoudène. « On voit cela d'un bon œil » indique Stéphane Le Doaré, maire de la commune. « Plus il y aura de bornes et plus il y aura de voitures électriques » estime l'élu (ci-dessus en photo au premier plan aux côtés de Jacques Monfort, directeur du SDEF, de Thierry Mavic, adjoint en charge des travaux et de l'urbanisme et d'Olivier Ansquer, conseiller municipal).

Charge gratuite jusqu’à fin 2016

Actuellement, un millier de voitures électriques sont immatriculées dans le Finistère précise Jacques Monfort, directeur du SDEF. Un chiffre qui devrait croître dans les prochaines années. A noter que le coût d'installation d'une borne, qui avoisine les 12 000 euros, est intégralement pris en charge par le SDEF. Les usagers qui souhaitent profiter de ce mode de rechargement doivent s'inscrire sur le site internet du SDEF. Ils recevront alors un badge. Jusqu'à la fin de l'année, le rechargement en électricité ne sera pas facturé. Pour 2017, les modalités n’ont pas encore été définies.

 
 le 06.11.2016 à 22 h 44 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.