Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Carte scolaire 2017. Un demi-poste sauvé.
 le 10.02.2017 à 21 h 51 - mis à jour le 10.02.2017 à 21 h 57 Réagir : Partager :        
 

La direction des services départementaux de l’Education nationale du Finistère - ex-Inspection académique - a dévoilé ce vendredi 10 février la carte scolaire des écoles publiques pour la rentrée 2017.

1 154 élèves en moins à la rentrée 2017 en Finistère

Dans son communiqué, la direction des services départementaux rappelle que le «département du Finistère devrait perdre, à la rentrée 2017, 1 154 élèves dont 509 maternelle et 958 en élémentaire.» Et de poursuivre : « La préparation de la rentrée scolaire 2017 se réalise dans un contexte national où la priorité au premier degré est réaffirmé et le taux d'encadrement des élèves amélioré, le nombre de professeurs pour 100  élèves passant de 5,34 cette année 2016/2017 à 5,46 en 2017/2018.» Par ailleurs, le département reçoit «une dotation d'un emploi fléché pour la coordination départementale de premier degré du centre académique de scolarisation des enfants allophones et enfants du voyage.»

Trois priorités, dont l'accueil des enfants de moins de 3 ans

Les trois priorités dégagées par les services départementaux concernent la prise en compte des évolutions démographiques en privilégiant l'accueil des enfants de moins de trois ans dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé ou en zone rurale isolée ;  l’évolution du réseau bilingue, en priorité pour répondre aux besoins des filières en développement (10 emplois supplémentaires) ; la prise en compte des besoins éducatifs particuliers notamment dans le champ de l’adaptation (1 emploi) et de la scolarisation des élèves allophones (2 emplois).

Sont également pris en compte : le dispositif renforcé «Plus de maîtres que de classes" là où les besoins sont avérés en cohérence avec les projets de réseaux ; le renforcement du remplacement dans le réseau bilingue et monolingue. 

En pays bigouden, un seul ajustement à Plonéour-Lanvern

Concernant le pays bigouden, une seule modification est à noter : le demi-poste de l'école du bourg de Plonéour-Lanvern, annoncée à la fermeture dans le document de travail interne aux instances le 27 janvier dernier, est finalement maintenu. Les autres ouverture et fermetures sont confirmées, à savoir : 
Ouverture d’un troisième poste à l’école primaire de Sainte-Marine
Fermeture à l’école primaire Jean Le Brun du Guilvinec qui perd son quatrième poste
Fermeture à Pont-l’Abbé l'école élémentaire Jules Ferry de Pont-l'Abbé qui perd son 11e poste
Fermeture à l’école élémentaire Auguste Dupouy de Penmarc'h qui perd son 5e poste
Regroupement confirmé des écoles maternelle et élémentaire Auguste Dupouy de Penmarc'h. 

 
 le 10.02.2017 à 21 h 51 - mis à jour le 10.02.2017 à 21 h 57 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok. Parenthèse poétique au Malamok. Un dispositif pour sensibiliser au breton. Neige d'écume et blanc manteau à St Gué.
 Les + consultés sur l'ensemble des sites
E. Macron en tête presque partout
En pays bigouden, tous les résultats, commune par commune, sont désormais connus. Particularité, Marine Le Pen ....
1                                Cliquez ici
        2  Article  :  1 000 foyers alimentés grâce au vent.
        3  Article  :  L'opération escargot n'est pas autorisée.
        4  Article  :  Une marche de soutien au Malamok.
        5  Article  :  Parenthèse poétique au Malamok.
        6  Article  :  A l'agenda ce week-end en pays bigouden !