Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 « Offrir un public aux amateurs de talent. »
 le 21.03.2017 à 22 h 32 - mis à jour le 22.03.2017 à 09 h 36 Réagir : Partager :        
 

Avis aux vidéastes amateurs, petits et grands. La 7ème édition du Festividéo Bigoud vient d'être lancée depuis son fief historique de Plonéour-Lanvern. Les organisateurs attendent - jusqu'au 15 septembre - les vidéos des passionnés. Un seul impératif : que le film ne dure pas plus de 8 minutes. Pour le reste : pas de thème imposé, la liberté d'expression est donc totale et chacun peut filmer avec le matériel qui lui convient. Appareil photo en mode vidéo, téléphone portable ou encore caméra. Tout - enfin presque tout - est permis...

Entretien avec François Forest, le fondateur et animateur du Festividéo Bigoud0
(ci-contre en photo, debout, avec les membres du jury 2016 ; photo d'archives).

Qui peut participer à ce festival ?
Tout le monde ! Enfants, adolescents, adultes. C'est un festival ouvert à tous, et qui se veut intergénérationnel. En majeure partie, les participants viennent du pays bigouden ou plus largement de la Cornouaille. Mais, nous avons eu de belles surprises, notamment lors du dernier festival. Un Lyonnais, qui avait pris connaissance du concours sur internet, a participé ! Il est venu de Lyon pour la soirée de remise des prix et en a profité pour faire de la randonnée en Bretagne. Le festival attire des gens qui viennent donc parfois de très loin (sourires). Mais, nous devons préciser que, même si nous sommes très heureux de ces participations, nous n'avons pas les moyens de rembourser les frais de transports et d'hébergement aux participants...

Depuis le lancement du festival, et avec le recul, qui sont les amateurs de vidéos qui ont participé au Festividéo Bigoud ?
Au niveau de l'âge, la participation démarre vers 13-14 ans et cela va jusqu'à 70 ans !  Notre plus fidèle et ancien vidéaste est un homme qui participe à chaque festival. Depuis le lancement, on constate globalement que les hommes sont plus nombreux à participer. Et pourtant, nous avons reçu des vidéos de femmes de talent ! J'ai envie de dire "allez, au boulot les filles ! relevez le défi !" 

Avec quel matériel réalisent-ils leurs films ?
Ce qui se développe depuis 5-10 ans, ce sont les vidéos réalisées avec des appareils photo, suivis de près des téléphones portables. La caméra est très peu utilisée par nos participants.  

Comment faut-il procéder pour participer ?
Il faut nous envoyer la vidéo d'une durée maximum de 8 minutes avant le 15 septembre 2017 (voir en "pratique" ci-dessous). Ensuite, le jury se réunit pour délibérer. Il retient douze vidéos qui sont toutes présentées lors d'une soirée, qui se déroulera, en public, le samedi 25 novembre à Plonéour-Lanvern. Les prix seront alors décernés. Ce qui est important de préciser, c'est que toutes les vidéos reçues (21 pour l'édition 2016) sont projetées. C'est notre engagement : toute vidéo reçue aura un public. Grâce à l'implication de la Galerie Rouge de Pont-l'Abbé, nous projetons dans ce lieu, en avant-première, la veille de la remise des prix, toutes les vidéos reçues. C'est important. A ce sujet, en nouveauté cette année, nous allons projeter les films 2016 en juin au cinéma Eckmühl de Penmarc'h et en septembre à la médiathèque de Plozévet.

Qui présidera le jury cette année ?
Ce sera le réalisateur Mathurin Peschet (originaire de Quimper, installé à Douarnenez, il est notamment l'auteur du documentaire Cousin comme cochon (2015 ; 52min), ndlr)  qui succède à la cinéaste Anne Sarkissian. Il a accepté avec plaisir. 

Nicole et Félix Le Garrec sont toujours présents dans l'organisation du festival ?
Oui, bien-sûr, ce sont les piliers de l'événement et une référence pour nous ! Nicole est notre conseillère technique et Félix une force de propositions et d'intelligence extraordinaire. 
 

Pratique :
Les vidéos d'une durée maximale de 8 minutes doivent parvenir aux organisateurs avant le 15 septembre 2017.
Pour prendre connaissance du règlement et des détails pratiques du festival, cliquez ici.

 
 le 21.03.2017 à 22 h 32 - mis à jour le 22.03.2017 à 09 h 36 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Une marche de soutien au Malamok. Parenthèse poétique au Malamok. Un dispositif pour sensibiliser au breton. Neige d'écume et blanc manteau à St Gué. Quand les ados se découvrent dans la tornade.
 Les + consultés sur l'ensemble des sites
E. Macron en tête presque partout
En pays bigouden, tous les résultats, commune par commune, sont désormais connus. Particularité, Marine Le Pen ....
1                                Cliquez ici
        2  Article  :  « Nous commençons à être bien connu. »
        3  Article  :  1 000 foyers alimentés grâce au vent.
        4  Article  :  L'opération escargot n'est pas autorisée.
        5  Article  :  Une marche de soutien au Malamok.
        6  Article  :  Parenthèse poétique au Malamok.