Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 « On a la responsabilité des gars.»
 le 24.03.2017 à 23 h 34 Réagir : Partager :        
 

Ses deux chalutiers - La Tour d'Auverge et l'Okeanos - sont maintenant équipés de défibrillateurs automatisés externes (DAE). Une évidence pour Sylvain Savinel, patron-pêcheur du quartier maritime du Guilvinec depuis 2000, qui emploie huit personnes et qui explique  : «C'est pour mon équipage. On a la responsabilité des gars en mer. Il faut être équipé. Même si ce n'est pas obligatoire.» Pour l'acquisition, le patron s'est tourné vers l'association En Hommage à Erwan qui  lui remettait donc officiellement ce vendredi, en présence des élus et des représentants de la SNSM, l'appareil qui peut sauver une vie.
(Photo ci-dessous (de gauche à droite) Sylvain Savinel, patron pêcheur, Corinne et Daniel Primot de l'association En Hommage à Erwan). 

«Une démarche civique et responsable » 

De fait, le DAE permet, grâce à une défibrillation ou choc électrique, de faire repartir le coeur d'une personne en arrêt cardiaque inopiné. Un défibrillateur qui peut être utilisé avant même l'arrivée des secours, permettant ainsi de sauver une vie. L'initiative de Sylvain Savinel est en cela, témoigne la présidente de l'association Corinne Primot, «une démarche civique et responsable qui tombe sous le bon sens.» Car en France, poursuit la responsable associative «une personne est victime, toutes les six minutes, d'un arrêt cardio-respiratoire.» Le geste de Sylvain Savinel est d'autant plus important, souligne encore Corinne Primot, qu'il est «précurseur» en la matière puisque un des rares, voire le seul sur le quartier maritime, à être ainsi équipé pour sécuriser ses équipages. Une première qui lancera, espère la présidente, «une dynamique dans le milieu maritime» alors même que la formation aux premiers secours et à la sécurité en mer est dorénavant obligatoire pour les marins comme le précise Annick Le Loch, députée. 

Les défibrillateurs et leurs coffrets, achetés par le patron via l'association, pour un montant de 3 400 euros, seront installés en passerelles, à l'abri de l'humidité, du sel et des chocs.  

 


L'association En Hommage à Erwan, forte de ses 250 adhérents, poursuit ses actions pour, d'une part sensibiliser le public à l'indispensable formation aux gestes de premiers secours et, d'autre part, récolter des fonds afin d'équiper les établissements scolaires, centres sportifs et autres lieux publics de défibrillateurs. Dans ce sens, elle organise le 30 avril prochain un Troc et Puces à la salle omnisports de Plobannalec-Lesconil. Elle remettra courant mai un défibrillateur à la commune de Penmarc'h. Enfin, l'association a terminé le recensement des 67 défibrillateurs que compte le pays bigouden. Une cartographie détaillée est en cours d'élaboration, financée par les deux communautés de communes.
Contact :
Le site internet de l'association En hommage à Erwan en cliquant ici.
Courriel à daniel.primot@orange.fr ou téléphone au 02.98.82.21.58.

 

L'association En Hommage à Erwan, élus et représentants de la SNSM autour de Sylvain Savinel pour la remise du défibrillateur ce vendredi 24 mars.

 
 le 24.03.2017 à 23 h 34 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (2)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.