Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 «Quand on est au PS,on soutient son candidat»
 le 03.04.2017 à 20 h 53 Réagir : Partager :        
 

Ce lundi 3 avril, le comité de campagne de Benoît Hamon pour la 7ème circonscription du Finistère (Pont-l’Abbé – Douarnenez) s'est présenté aux médias. Hasard du calendrier, cette rencontre arrive quelques jours après le dernier sondage Odoxa pour Le Point, qui crédite le candidat socialiste de seulement 8% des intentions de vote.

« Le vote utile confisque le débat »

Emmanuelle Rasseneur, maire de Gourlizon, fidèle soutien de Benoît Hamon, en profite pour rappeler « à quel point les sondages se sont trompés depuis un an (…) Aucun n'a prévu le Brexit, aucun n'a été en capacité de prévoir l’émergence de Trump, aucun n'avait prévu la victoire de Fillon aux primaires de la droite, pas plus que la victoire de Hamon à celle de la gauche ». Pour la nouvelle déléguée PS de la 7 circonscription, « il est donc hasardeux de faire le choix d'un vote utile alors que les indicateurs ne reposent sur rien ». Un vote utile qui dans ce cas « confisque le débat ».
« Au premier tour, on choisit, au second tour on élimine » estime de son côté Laurent Cavaloc, conseiller municipal PS à Pont-l’Abbé. Ce dernier regrette fortement que l'éventualité de la disparition du clivage gauche droite puisse être substituée par un clivage FN contre tous les autres.

« Le parti a un candidat et quand on est au PS, on soutient son candidat »

« Non, on n'est pas morts, on est là » affirme aussi Christian Scicluna, secrétaire de la section PS de Pont-l'Abbé. « Le parti a un candidat et quand on est au PS, on soutient son candidat ». Petit tacle à destination de celles et ceux qui ont quitté le navire PS pour rejoindre celui d'En Marche !. Dans ce comité de campagne, nous n'étions « pas tous des soutiens de Benoît Hamon à la primaire, mais on est tous soutien du PS » complète Florence Crom, candidate désignée par les militants PS pour se présenter aux élections législatives de juin prochain.
« La candidature de Benoît Hamon représente un idéal politique, plus que celle de Jean-Luc Mélenchon, les propositions de Benoît Hamon sont bien plus novatrices » se défend Laurent Bocquet quand il s'agit d'évoquer le ralliement de Benoît Hamon, désormais en 5ème position dans les sondages, vers Jean-Luc Mélenchon.
« Benoît Hamon tient sa légitimité de la primaire, d'un acte de démocratie (...) on avait demandé à ce que toute la gauche participe à la primaire » tient à rappelle Laurent Cavaloc.

« Si les gens sont contents du quinquennat...qu'ils votent Macron»

Interrogée sur l’éventualité d'un vote utile des électeurs de gauche vers Macron pour faire barrage à la droite, Emmanuelle Rasseneur réagit : « Si les gens sont contents du quinquennat, si les mesures économiques prises et toutes inspirées de Macron (du CICE à la loi travail) leur conviennent, qu'ils votent Macron. Maintenant, s’ils considèrent que la notion de partage des ressources n'a pas été assez au coeur des politiques, qu'ils votent Hamon (…) Et puis on ne fait pas barrage à la droite en votant à droite. Pour moi la politique économique qui a été menée était une politique libérale. Si il(Emmanuel Macron ndlr) n'a pas réussi sous le gouvernement Hollande à faire valoir des mesures de gauche, ce n'est pas en allant chercher Estrosi, Bayrou et Madelin que cela va réussir à tempérer les choses ».
Pour redonner une dynamique à sa campagne, Emmanuelle Rasseneur espère qu' « avec le CSA qui rentre dans la course », l'apparition de Benoît Hamon dans les médias va être rééquilibré..

En local, le comité de campagne propose plusieurs réunions publiques :
- le mercredi 5 avril à 19h30 à Plonéour-Lanvern - salle Louis Cariou. Le programme de Benoît Hamon y sera abordé, avec un focus sur les questions liées à l'environnement.
- le mercedi 12 avril à 20 à Pont-l'Abbé, salle du patronage laïque. Programme de BH + focus sur le service public.
- le mercredi 19 avril à Douarnenez. Programme de BH + focus sur la santé et le social
- le jeudi 20 avril à Audierne. Programme de BH + focus sur le nouveau modèle économique

De gauche à droite, une partie du comité de campagne : Laurent Bocquet, Christian Scicluna, Laurent Cavaloc, Dominique Henry, Emmanuelle Rasseneur et Florence Crom.

 
 le 03.04.2017 à 20 h 53 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (8)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.