Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 La mer, le ver de terre et des explications !
 le 19.04.2017 à 22 h 08 Réagir : Partager :        
 

Du 3 au 4 juin, la neuvième édition du festival Si la mer monte battra son plein à l'Ile-Tudy, consacré cette année au thème De Venise au littoral breton. Débats, spectacles, conférences, concerts et autres ateliers permettront aux festivaliers, petits et grands, de s'informer et de se divertir. Afin d'aiguiser la curiosité du public, les organisateurs proposent, pour la troisième année consécutive, une échappée à Pont-l'Abbé, au centre culturel Le Triskell, en partenariat avec la municipalité. Mardi 25 avril, deux temps forts seront proposés : un spectacle musical, poétique et végétal en matinée ; une soirée-débat pour répondre aux questions Pourquoi la mer monte ? et Faut-il en avoir peur ? Par ailleurs, tout au long de la journée, deux expositions seront à découvrir dans le hall. Présentation.
(photo ci-contre : les organisateurs du festival à l'Ile-Tudy et de l'échappée à Pont-l'Abbé).

Comment ça va sur la terre ? Un spectacle sélectionné JMF

La matinée débutera en divertissement poétique et musical avec le spectacle tout public Comment ça va sur la terre ? créé il y a trois ans par Michèle Buirette (au chant et à l'accordéon ; qui s'occupe également de la partie artistique du festival Si la mer monte), Linda Edsjö (chant percussions, vibraphone) et Elsa Birgé (chant, acrobatie et contorsion). Sélectionné par les JMF (Jeunesses Musicales de France), il est en tournée depuis trois ans et se pose dans la salle de spectacles du Triskell ce mardi pour une de ses dernières représentations. 300 élèves du primaire sont attendus. Il reste des places pour le tout public. « C'est un spectacle qui parle de l'environnement de manière poétique et ludique, tout en traitant sérieusement des problèmes environnementaux » commente Michèle Buirette. Où l'on parlera tant de déforestation, de sécheresse que de l'importance des vers de terre. Le tout servi, notamment, par la poésie de Raymond Queneau, de Robert Desnos ou encore de Jean Tardieu (voir la présentation ci-dessous en vidéo).

Une soirée-débat pour "répondre aux préoccupations des gens"

Quant à la soirée-débat, à 19h00, « on n'en fera pas une affaire de spécialistes »  promettent les organisateurs,mais un temps pour permettre « aux gens de s'informer » sans être confrontés à « un discours anxiogène.» De fait, il s'agira de se « montrer proche des problématiques locales pour répondre aux préoccupations des gens.» Pour être sûr d'y parvenir, les organisateurs ont ouvert une rubrique sur le site dédié au festival Si la mer monte afin d'inciter le public à y laisser ses questions sur la thématique de la montée des eaux et de la peur qui l'accompagne souvent. Questions qui seront posées aux intervenants présents mardi soir, à savoir : Eric Jousseaume, maire de l'Ile-Tudy, vice-président de la CCPBS (Communauté de communes du pays bigouden sud) en charge de la prévention des inondations ; Gilles Le Cozannet, responsable national du BRGM (bureau de recherches géologiques et minières) ; Didier Olivry, délégué de rivages Bretagne à la Délégation Bretagne du Conservatoire du Littoral ; Guillaume Esteva Kermel, chargé de mission au SIVOM (syndicat intercommunal à vocation multiple) de Combrit-Ile-Tudy pour le suivi d'application du contrat PAPI (programme d'action de prévention des inondations) ; et André Mocaer, chercheur doctorant dans le cadre du projet OSIRISC (Observatoire Intégré des Risques Côtiers) à l'UBO (Université de Bretagne Occidentale). Chaque orateur disposera d'un temps de parole de dix minutes, puis place au débat et aux questions de la salle. 

Cartographies anciennes dans le hall du Triskell

Enfin, tout au long de la journée, le hall du Triskell accueillera deux expositions. L'une, représentant de grandes fresques maritimes a été réalisée par des enfants de l'atelier CEAPC de l'Ile-Tudy ; l'autre, empruntée à la mairie de Combrit présentera en une vingtaine de panneaux des cartes et images anciennes, dont certaines datent du XVIème siècle, ayant trait à l'Ile-Tudy et au littoral avoisinant. 
 

Pratique :
Festival Si la mer monte
Echappée au centre culturel Le Triskell - Pont-l'Abbé
Mardi 25 avril
A 10h00 : Comment ça va sur la terre ? Spectacle tout public (tarif : 5€)
A 19h00 : Soirée-débat Pourquoi la mer monte ? Faut-il en avoir peur ? (participation libre)
Tout au long de la journée, deux expositions à voir dans le hall du Triskell, l'une Fresques maritimes, réalisée par des enfants de l'Atelier CEAPC de l'Ile-Tudy ; l'autre composée de documents cartographiques anciens relatifs à l'Ile-Tudy et au littoral avoisinant (gratuit).

Pour aller plus loin :
Le site internet dédié au festival Si la mer monte, en cliquant ici.  


 

 
 le 19.04.2017 à 22 h 08 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.