Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 1 000 foyers alimentés grâce au vent.
 le 17.04.2017 à 21 h 12 Réagir : Partager :        
 
Après la mise en service de huit éoliennes en avril 2007 sur le parc de Kérigaret (4 sur Plozévet, 2 sur Mahalon et 2 sur Guiler-sur-Goyen), puis de quatre sur le parc du Drévez à Plogastel Saint Germain en 2010, le paysage bigouden vient d'en accueillir une nouvelle en ce début d'année 2017 sur le site de Kerguelloux à Plonéour-Lanvern.

 « 10 ans pour un tel projet c'est devenu la norme »

Cette éolienne de Kerguelloux, située sur la route de Plogastel Saint Germain, est opérationnelle depuis quelques jours. Et on peut dire qu'il aura fallu de la patience au Plonéouriste Jean-Jacques Canévet (à gauche sur la photo ci-dessous aux côtés de Eric Parenty), président de la société Meihl Avel (moulin à vent en breton), pour voir ce projet aboutir. C'est au début des années 2000, convaincu par l'éolien, qu'il lance les premières études de mesures de vent sur cette butte située à 80 mètres d'altitude. Les analyses, qui ont duré un an et demi, sont concluantes et estiment le lieu suffisamment venté pour l'installation d'une éolienne. S’en suivent alors les études d'impact, les demandes d'autorisations à l'aviation civile, à l'armée, mais aussi les études paysagères, les études acoustiques pour ne nommer que celles-là. Le permis de construire définitif est obtenu en 2014. 

Débutent alors la recherche de financement, le lancement des appels d'offres, la signature de l'accord de raccordement au réseau d'électricité, puis le chantier proprement dit. Le terrassement a débuté en novembre 2016, le coulage des 350 m3 de béton pour le socle est réalisé à la mi-janvier et l'éolienne Enercon E70 du constructeur allemand est montée courant février en une semaine. « 10 ans pour un tel projet c'est devenu la norme » constate Eric Parenty, chef de projet chez Quenea Energies Renouvelables, société basée à Carhaix, et assistant à la maitrise d'ouvrage sur ce projet. « C'est fou », reconnaît ce dernier, d'autant qu' « au début des années 2000, on était plutôt sur une durée de 5 ans ».

Alimentation de 1000 foyers

L'éolienne de Kerguelloux dispose d'un mât de 85 mètres et de 3 pâles de 35 mètres, soit un diamètre de 70 mètres. Dotée d'une puissance de 2 300 Kilowatts, elle devrait, par sa production annuelle d'environ 5000 MégaWattHeure, permettre l'alimentation de 1 000 foyers sur la moyenne française de consommation électrique incluant le chauffage électrique.
En Bretagne, 85% de l'électricité consommée provient des centrales nucléaires de Flamanville et de Chinon. Les 15% restants sont issus principalement de l'éolien(40%), du thermique(35%), de l'hydraulique(12%) et du solaire(8%).

Retour d’investissement sur 10 ans

Ce projet est porté par la société Meihl Avel, dont les principaux actionnaires sont la famille de Jean-Jacques Canévet, mais aussi par la société des vents de terre, basée dans le Midi de la France. L'investissement total se situe autour des 2 millions d'euros.
La société Meihl Avel dispose d'un contrat d'achat d’électricité sur 15 ans au prix de 8 centimes le kilowatt heure. Selon Jean-Jacques Canévet, le retour sur investissement d ce projet serait de 10 ans.

Et selon ce dernier, compte tenu des contraintes, notamment liées au respect des distances de 500 mètres entre l’installation d'une éolienne et les premières habitations, l'implantation d'autres éoliennes dans le pays bigouden est peu probable.

 
 le 17.04.2017 à 21 h 12 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (1)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les + consultés sur l'ensemble des sites
« Pour un dernier barouf d'honneur. »
La scène de spectacle du Malamok, au Guilvinec, va revivre le temps d'un concert de soutien dimanche. Les artistes ont ...
1                                Cliquez ici
        2  Article  :  Donner des outils et reprendre confiance.
        3  Article  :  30 ans de fidélité absolue au Défi !
        4  Article  :  Défi des ports de pêche. Les enfants aussi !
        5  Article  :  Saint-Jean-Trolimon s'ouvre au Brésil.
        6  Article  :  Gouel Ar Vugale. La relève est assurée !