Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 L'opération escargot n'est pas autorisée.
 le 19.04.2017 à 20 h 18 - mis à jour le 20.04.2017 à 20 h 27 Réagir : Partager :        
 

A l'occasion du conseil d'administration de l'association qui gère le centre socioculturel Le Malamok au Guilvinec jeudi 13 avril dernier, de nombreux adhérents et sympathisants s'étaient rassemblés dans la salle de spectacle en soutien aux salariés et avec la volonté de montrer leur attachement et leur soutien à la structure qui rayonne sur trois communes (le Guilvinec, Tréffiagat et Plomeur). Plus de 250 personnes avaient interpellé les élus présents et patienté dans l'attente de la délibération du conseil d'administration. Qui a voté à l'unanimité la présentation, par l'expert comptable, d'un nouveau plan de trésorerie attendu pour le début de semaine prochaine.

Le Préfet refuse d'autoriser cette manifestation le samedi 22 avril

Lors de ce rassemblement, un collectif d'adhérents s'est spontanément créé afin de porter et d'organiser des actions de soutien au Malamok. Parmi les idées avancées, une "opération escargot" prévue pour ce samedi 22 avril au matin, au départ de la mairie du Guilvinec vers le centre bourg de Plomeur et son hôtel de ville, avec distribution de tracts lors du marché. Une manifestation qui restait cependant, nous précisait ce mercredi matin une des chevilles ouvrières du collectif, « sous réserve d'autorisation préfectorale » dans la mesure où il s'agit « de l'occupation de la voie publique.» Un courrier a été adressé en ce sens au Préfet du Finistère. Les services de la Préfecture, contactés par nos soins, informent que le Préfet  « refuse d'autoriser cette manifestation au vu de la proximité des élections présidentielles et de l'état d'urgence, qui occasionnent une forte mobilisation des forces de l'ordre au cours du week-end.» De fait, l'opération escargot n'est pas autorisée samedi matin mais le collectif maintient un rassemblement (lire ci-dessous).

Autres actions envisagées, dont distribution de tracts et convocation d'une AGE

Concernant les autres manifestations à venir, le collectif pense organiser une distribution de tracts sur les marchés pour « sauver le Malamok culturel et social, ainsi que ses salariés et adhérents.» Les adhérents ont également demandé, par courrier adressé au président et à la vice-présidente de l'association, la tenue d'une assemblée générale extraordinaire (AGE), afin que les adhérents puissent « participer à la réflexion sur le redressement financier et travailler à la révision des statuts afin de stabiliser le fonctionnement de l’association ainsi qu’à la pérennité de son projet éducatif, culturel et social.»

 


Ré actualisation du jeudi 20 avril :
Le collectif a décidé, ce jeudi 20 avril,  de maintenir le rassemblement devant la mairie du Guilvinecà 09h30 et de marcher jusqu'au centre socioculturel Le Malamok.

 
 le 19.04.2017 à 20 h 18 - mis à jour le 20.04.2017 à 20 h 27 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.