Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Une marche de soutien au Malamok.
 le 22.04.2017 à 21 h 18 Réagir : Partager :        
 

A l'initiative du collectif « Sauvons le Malamok » - collectif qui s'est spontanément constitué au cours du rassemblement au centre socioculturel le 13 avril dernier lors du dernier conseil d'administration - une cinquantaine d'adhérents et de sympathisants du Malamok s'est retrouvée ce samedi matin devant la mairie du Guilvinec. Banderoles et pancartes à la main (ci-contre), les manifestants - de tous âges -se sont élancés, à pied, vers le centre socioculturel. L'opération escargot ,qui devait initialement partir du Guilvinec vers Plomeur, n'ayant pas été autorisée par la Préfecture.

« Le Malamok correspond à une demande des habitants.»

Les commentaires recueillis dans le cortège faisaient état de l'importance du Malamok sur le territoire,  à la fois comme vecteur de lien social, de proposition culturelle et d'activités de loisirs pour les jeunes. Ainsi, trois collégiens expliquaient : « On est tous inscrit à l'Espace Jeunes. Si le Malamok ferme, on n'aura rien à faire pendant les vacances. Qu'est-ce qu'on va faire cet été ? Et puis, on va voir des spectacles avec les parents au Malamok. S'il n'y a plus rien, on fait quoi ? Déjà que c'est mort ici...» Des adhérents plus âgés témoignaient : « Le Malamok correspond à une demande des habitants de la commune, du plus petit âge au sénior. Les activités sont variées. C'est un lieu de rencontres et de spectacles.» Ou encore cette dame qui lançait : « On a besoin de s'enrichir culturellement et d'avoir des activités intéressantes pour les enfants.» Un autre adhérent soufflait : « S'il n'y a plus de culture, c'est la fin des haricots. Si on veut apprendre à vivre ensemble, avec nos différences, il faut de la culture.» A l'arrivée au Malamok, les manifestants se sont dispersés dans le calme. 

A venir, distribution de tracts sur les marchés et AGE fixée au 11 mai

Concernant les actions à venir, une distribution de tracts « Sauvons le Malamok (...) Ne baissons pas les bras, remettons le Malamok sur les flots » est prévue mardi prochain, le 25 avril, à partir de 10h30, sur le marché du Guilvinec. Jour où l'expert comptable doit présenter le nouveau plan de trésorerie, souhaitée à l'unanimité par le conseil d'administration le 13 avril dernier. Ce même jour, une réunion, à l'initiative de la CAF, réunira les partenaires institutionnels, dont les trois mairies, au siège de la CAF à Quimper. Par ailleurs, suite au courrier envoyé par le collectif au bureau de l'association qui gère le Malamok, une assemblée générale extraordinaire (AGE) doit se tenir le jeudi 11 mai, à 18h30, au Malamok afin, comme le précise la lettre « de réfléchir au plan de redressement financier et à la révision des statuts.»

Contact courriel :
sauvonslemalamok@gmail.com

Les manifestatants à l'arrivée au Malamok ce samedi matin.

 


De son côté, la direction du Malamok précise, par communiqué, que « l'ensemble des ateliers sont maintenus. Le Malamok aura le plaisir d'accueillir ses adhérents, pour les activités, dès lundi 24 avril.»  Et de poursuivre : « Les mercredis sont maintenus également. Les animateurs accueilleront les enfants des trois communes (Guilvinec, Tréffiagat-Léchiagat et Plomeur, ndlr) au Ty Malamok.»

 
 le 22.04.2017 à 21 h 18 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (1)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.