Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Législatives. Liliana Tanguy investie.
 le 11.05.2017 à 21 h 30 - mis à jour le 12.05.2017 à 09 h 09 Réagir : Partager :        
 

La liste des candidats investis par La République en marche (LRM) pour les prochaines élections législatives de juin était attendue. Elle a été dévoilée, pour 428 investitures, ce jeudi 11 mai. Sans réelle surprise, c'est Liliana Tanguy, 50 ans, conseillère municipale à Combrit Sainte-Marine, conseillère communautaire à la CCPBS et soutien de la première heure d'Emmanuel Macron qui a été investie pour représenter le mouvement dans la 7ème circonscription Pont-l'Abbé - Douarnenez. Le sénateur-maire de Plonéour-Lanvern, Michel Canévet, qui aura essayé de placer Christophe Roumier (Alliance centriste), n'aura donc pas été écouté.

Entretien avec Liliana Tanguy (ci-contre en photo, DR).
Quelle est votre première réaction à l'annonce de cette investiture ?
Je suis contente de ma désignation. Je vais m'impliquer le plus possible pour que le président dispose d'une majorité.

Comment expliquez-vous votre désignation ?
C'est un ensemble. Il y a cinq critères qui ont été respectés pour que je puisse être désignée. Il fallait que ce soit une candidature de renouvellement, de parité (à l'échelle du territoire national ndlr), de probité. Il y a aussi la cohérence de mon engagement et la promesse de tenir cet engagement solennellement pour soutenir le contrat avec la nation que propose le Président.

Votre engament de la première heure au mouvement En Marche ! a certainement dû jouer ?
Je pense qu'il a aussi joué favorablement. Le mouvement s'est créé en avril 2016, mais moi je suivais Emmanuel Macron depuis juillet 2015. A l'époque où il était ministre (ministre de l'Economie, ndlr), je souhaitais même l'inviter à une rencontre citoyenne en pays bigouden ou à Quimper, afin qu'il vienne nous parler de la politique économique qu'il mène et aussi de sa vision pour l'avenir de la France. Depuis le début, j'ai perçu le potentiel d'Emmanuel Macron et je n'en ai jamais douté. Aujourd'hui, je suis très heureuse qu'à force de combativité, de convictions et d'une forme de persuasion, il ait réussi son défi. Le mouvement n'a qu’ un an et un mois, il a réellement réalisé une performance.
Je rajouterai que mon parcours professionnel (Liliana Tanguy est responsable des achats et marchés publics au centre hospitalier Bretagne Sud, ndlr), mes qualifications et mon engagement en tant qu'élue ont aussi du être appréciés par la commission.

Un commentaire sur la tentative de Michel Canévet de placer un des siens sur cette 7ème circonscription ?
Je trouve que ce n'est pas la meilleure façon de tronquer ses convictions pour le projet d'Emmanuel Macron. Le projet d'Emmanuel Macron est connu depuis longtemps. Découvrir qu'on est en phase avec ses propositions à un mois des élections, on peut avoir un doute sur la réalité des convictions de ce candidat vis à vis des valeurs que défend le mouvement En Marche !. Après on peut avoir un doute. Moi je suis cohérente depuis le début. Je laisse les gens juger.

Pour finir, comment envisagez-vous cette campagne sur la 7 ème circonscription du Finistère?
Je pense que cela va être une campagne difficile, il y a pléthore de candidats. Je pense qu'il va falloir être très combattif et mettre en avant les valeurs de notre majorité présidentielle en espérant que l'effet d'entrainement de la présidentielle se poursuive. Moi, je m'engage à soutenir la concrétisation de ce contrat avec la nation et je le ferai de toutes mes forces.


De son côté, Christophe Roumier a lui aussi pris connaissance de la décision de la commission d'investiture. Interrogé par téléphone sur le maintien de sa candidature, le protégé de Michel Canévet explique qu'il est « en cours de réflexion » et qu'une décision devrait être prise très rapidement, soit ce jeudi soir, au plus tard vendredi matin.

 
 le 11.05.2017 à 21 h 30 - mis à jour le 12.05.2017 à 09 h 09 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (9)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les + consultés sur l'ensemble des sites
« Pour un dernier barouf d'honneur. »
La scène de spectacle du Malamok, au Guilvinec, va revivre le temps d'un concert de soutien dimanche. Les artistes ont ...
1                                Cliquez ici
        2  Article  :  Donner des outils et reprendre confiance.
        3  Article  :  30 ans de fidélité absolue au Défi !
        4  Article  :  Défi des ports de pêche. Les enfants aussi !
        5  Article  :  Saint-Jean-Trolimon s'ouvre au Brésil.
        6  Article  :  Gouel Ar Vugale. La relève est assurée !