Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Le PS a « un rôle important à jouer. »
 le 13.05.2017 à 23 h 09 Réagir : Partager :        
 

La socialiste Florence Crom est candidate aux prochaines élections législatives sur la 7ème circonscription du Finistère, celle de Pont-l'Abbé - Douarnenez. Elle a été investie le 8 décembre 2016 par les militants locaux. Ce vendredi, elle a présenté son suppléant. Il s'agit de Frédéric Letenneur (ci-contre en photo aux côtés de Florence Crom). Âgé de 51 ans, élu à Tréffiagat depuis 2014, une commune, selon lui, « identifiée à gauche », il occupe actuellement le poste d'adjoint à la jeunesse, à la petite enfance et à la communication. Il est également élu communautaire, et administrateur au Malamok. Et Frédéric Letenneur fait partie de ceux qui ont soutenu le centre social ces dernières semaines. Marié à une Bigoudène, ce natif de Saint-Lô a travaillé pendant 16 ans dans la marine nationale, puis une dizaine d'années comme aide-soignant à l'hôpital de Quimper. 

« Nous ne sommes pas deux personnes qui ont fait de la politique un métier »

« Je cherchais quelqu'un qui partage les valeurs de gauche » indique Florence Crom, et aussi qui soit du pays bigouden « pour l'équilibre des territoires ». « Nos candidatures sont une preuve d'ouverture, car Frédéric n'est pas au Parti socialiste. On a aussi un esprit de renouvellement, qui n'est pas le monopole de quelques uns. Nous sommes deux élus récents depuis 2014, nous ne sommes pas deux personnes qui ont fait de la politique un métier » rapporte la candidate socialiste.

Le PS a un rôle important à jouer

 « Si j'ai accepté, c'est parce que j'ai découvert la politique locale, mais aussi ses limites. Localement, on applique une politique qui est votée à Paris, c'est donc important qu'il y ait certaines valeurs qui y soient défendues » complète Frédéric Letenneur. Et ce dernier de poursuivre : « j'ai eu l'occasion, avec la Marine nationale, de voyager et de voir le monde. Et quand vous sortez de la France et que vous voyez le monde, vous vous apercevez que la France est un beau pays, où finalement il fait bon vivre, où les droits des citoyens sont encore bien défendus. Cela, il ne faut pas le perdre et même si le Parti socialiste est en difficultés, il ne faut pas oublier qu'il a un rôle important à jouer. C'est pour cela que je suis avec Florence Crom aujourd'hui ».
Interrogée sur les difficultés que traverse le Parti socialiste, la candidate à la députation répond qu’ « au PS, on continue de se parler, et c'est cela la richesse d'un parti, d'avoir des discussions, des échanges. On fonctionne avec plusieurs nuances de rose. C'est ce qui fait notre richesse. »

« Je trouve ma place en essayant d'être constructive »

« On n'a pas gagné les élections présidentielles, donc on ne bénéficie pas d'un élan » poursuit la candidate, mais « localement, on n'a pas à rougir de ce que font les élus socialistes sur les territoires. On est fier du bilan présenté par la députée socialiste (Annick Le Loch, ndlr). Ce sont mes convictions, je ne vais pas renier mon appartenance. Je fais partie du camp de ceux qui ne changent pas de camp. On part aux législatives avec une ligne qui correspond à ce que je pratique depuis que je suis élue. Je suis élue dans ma commune (aux municipales de mars 2014 ndlr) sur une équipe qui est sans étiquette. A l'échelle de Douarnenez Communauté, le président n'est pas tout à fait sur la même orientation politique que moi. Au Sioca, je travaille avec Michel Canévet, Thierry Mavic, toutes les couleurs politiques y sont représentées. Et depuis trois ans, moi je trouve ma place en essayant d'être constructive. Quand les solutions paraissent bonnes, je les vote. Quand cela ne me paraît pas cohérent avec les valeurs que je défends et l'intérêt général, je ne les vote pas. »
Si en juin prochain elle est élue députée, il en sera de même : « il n'est pas question d'être dans une opposition qui soit systématique, mais on ne sera pas non plus des béni-oui-oui ».

Florence Crom et Frédéric Letenneur voient cette campagne « ouverte mais victorieuse ».

La permanence de campagne, située rue Jules Simon à Pont-l'Abbé devrait ouvrir très prochainement.
Tout comme le site internet www.florencecrom2017.bzh
Contact par mail à l'adresse : contact@florencecrom2017.bzh


Voir aussi l'interview de Florence Crom réalisée au mois de janvier .Cliquez ici.

 
 le 13.05.2017 à 23 h 09 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire Voir les commentaires (2)
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.