Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Saint-Jean-Trolimon s'ouvre au Brésil.
 le 19.05.2017 à 15 h 27 Réagir : Partager :        
 

Kerne Culture propose ce week-end, à la salle polyvalente de Saint-Jean-Trolimon, de partir à la découverte du Brésil. Un Brésil loin des clichés de cartes postales, des plages de Copacabana, du rythme de la Samba et des belles - forcément belles - Brésiliennes du Carnaval de Rio. Samedi et dimanche, entre exposition, performance et conférence, l'objectif est d'inviter le public à bousculer les idées préconçues, grâce au regard artistique de la plasticienne brésilienne Renata Andrade et de l'analyse journalistique de Romain Le Jeune qui a vécu trois années à São Paolo où il a travaillé pour la presse française et des sites d'informations brésiliens.

Exposition et performance de Renata Andrade 

L'exposition de Renata Andrade, composée d'une vingtaine d'oeuvres, sculptures et xylogravures,  s'intitule Frontière intime et interroge, comme le précise l'artiste, « les différences, les ressemblances, les jonctions » entre son pays natal et celui qui l'accueille depuis un an, à Brest au bout du monde. Ce questionnement concerne tant l'espace public, vécu différemment d'un continent à l'autre? que l'intimité d'une femme, parfois confrontée aux clichés récurrents de la beauté brésilienne. « Une beauté souvent exaltée en France » sourit Renata Andrade. Il y aurait comme un dictat à être obligée d'être jolie. Cette question de la beauté féminine et du vieillissement nourrit la réflexion de l'artiste et donne lieu à la création de performances. Elle présentera justement Interface ce samedi à 17h00 (photo ci-contre, performance de Renata Andrade, © Artes Andrade). Une performance « où on refait l'art dans le moment présent » précise la plasticienne, formée à la scénographie et la pratique théâtrale au Brésil, notamment auprès du metteur en scène renommé Walter Portella, avant d'entamer un parcours de plasticienne. Dans cette Interface poursuit Renata Andrade il s'agit de « jouer avec les personnes » et de construire un dialogue.

Conférence du journaliste Romain Le Jeune

Autre moment de rencontre et d'échanges le lendemain, dimanche à 17h00, avec Romain Le Jeune (en photo, DR) qui animera une conférence sur le thème Brésil, de l'autre côté du miroir. Après avoir travaillé trois ans à São Paolo, notamment lors de la coupe du monde de football en 2014, le journaliste présentera le pays comme ce qu'il est aujourd'hui, à savoir, souligne-t-il « une puissance économique émergeante, à la trajectoire exponentielle, qui fait deux fois la taille de l'Europe, et où la population se forme, étudie....» Une façon donc, de « percevoir le Brésil des yeux du Brésil. » Et Romain Le Jeune de se réjouir de retrouver le pays bigouden, lui qui aura travaillé pour le Ouest France à la rédaction de Pont-l'Abbé en 2010. « Il y a une atmosphère particulière en pays bigouden » sourit le journaliste. « Il y a une richesse et une intensité dans la relation avec les Bigoudens.» Sur ce point, on ne peut pas le contredire....

 

Pratique :
Printemps brésilien par Kerne Culture
Samedi 20 et dimanche 21 mai
Salle polyvalente de St-Jean-Trolimon

Samedi 20 mai :
14h00 - 19h00 exposition Frontière intime de Renata Andrade, artiste (photo ci-contre, © Artes Andrade).
17h00 : performance Interface de Renata Andrade (entrée libre).

Dimanche 21 mai :
14h00 - 19h00 exposition Frontière intime de Renata Andrade, artiste
17h00 : conférence de Romain Lejeune, journaliste, sur le thème Brésil, de l'autre côté du miroir (entrée 5 euros).

Pour aller plus loin :
Le site internet de Renata Andrade en cliquant ici. 

 
 le 19.05.2017 à 15 h 27 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.