Actualités tous les articles...
   Si vous souhaitez recevoir notre lettre d'infos,
merci de renseigner votre email :
      Envoyer
 Ouverture d'un plateau en Diabéto-Nutrition
 le 10.09.2015 à 21 h 47 Réagir : Partager :        
 

Pour mieux répondre aux besoins des patients du Sud-Finistère touchés par le diabète et l'obésité, l'Hôtel-Dieu de Pont-l'Abbé ouvre un hôpital de jour en réadaptation pour les patients de Cornouaille. Le plateau ouvre dans des locaux dédiés et refaits à neuf au premier étage du bâtiment Saint Augustin.
Ce plateau est la réponse d'un besoin émis par l'Agence Régionale de Santé (ARS) explique Thomas Deroche, directeur de l’établissement de santé bigouden. Et fruit d’un travail de partenariat avec les établissements de l'union hospitalière de Cornouaille, l'Hôtel-Dieu devient ainsi le 3ème établissement de Bretagne proposant un tel service. Mais le seul en hôpital de jour précise  encore Thomas Deroche.

L'objectif général est d'amorcer une perte de poids et /ou une meilleure gestion du diabète tout en aidant les patients à développer des modifications d'habitudes de vie, grâce à une éducation nutritionnelle et une réadaptation à l'effort.
Aux travers d'ateliers culinaires pour apprendre techniques et astuces de cuisson, de temps d'accompagnement, de séance d'activités physiques adaptées aux capacités du patient, de conseils de kinésithérapie ou encore d'un support psychologique au travers d'atelier individuel ou de groupe, « le patient doit être acteur de sa prise en charge » insiste le docteur Christian Ogor, endocrinologue et coordinateur de ce pôle en diabétologie et en nutrition. Ce dernier précise que le parcours sera personnalisé en fonction des attentes de chaque patient.

Sur un même plateau, l’équipe pluridisciplinaire de 15 professionnels de santé rassemble toutes les compétences nécessaires à la prise en charge : endocrinologue, médecin nutritionniste, infirmière, diététicienne, psychologue, kinésithérapeute ou encore professeurs d’activités physique adaptée.
Ce service est en capacité d’accueillir jusqu’à 12 patients par jour.
Chaque patient sera adressé via son médecin traitant. Ensuite une commission d'admission, à laquelle participe l'endocrinologue et le nutritionniste, se prononcera sur les entrées.
Sont concernées les patients adultes diabétiques et/ou avec un indice de masse corporelle supérieur à 30 nécessitant un suivi médical et un programme de réadaptation pour agir durablement sur la prise en charge de leur pathologie.

Les premiers patients sont attendus le 21 septembre.

Christian Ogor, coordinateur du service de Diabétologie et de nutrition, entouré par des professionnels de santé du service. A gauche Thomas Deroche, directeur de l'Hôtel-Dieu.

 
 le 10.09.2015 à 21 h 47 Réagir : Partager :        
 Laissez un commentaire
Rédiger un commentaire ici...


Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.