Réaction à l'actualité ayant pour titre Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
  «Défendons notre arrière-port et notre pont»
  Réagir à cette actualité                 Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
 
   philjo (131)   le  31/10/2013 à 18h57  
les communes de treffiagat et du Guilvinec n'ont aucune capacite financiere pour mener ce projet pharaonique.l'ere des subventions à tour de bras est derriere nous.beaucoup de personnes ont suffisemment de mal à boucler leur fin de mois pour ne pas avoir en plus à payer pour les loisirs de gens plus aises par leurs impots locaux.l'endettement de nos communes est tel que faire miroiter ce projet comme possible est irrealiste.quant à dire que cela creera des emplois c'est faux .1 ou2 employers municipaux par commune y suffirait.les prochains elus municipaux devront y reflechir à 2 fois et en toute connaissance de l'impact financier qu'ils feraient courir à leurs administres pour la faillite probable des 2 communes. PHIL JO
Réagir au commentaire de philjo                            Signaler un abus
 
   terriennelambda (4)   le  30/10/2013 à 22h00  
Tous ces commentaires me laissent perplexe...souhaiter un temps de réflexion collective pour construire , de manière plus réfléchie et plus citoyenne un avenir n'est pas "regarder dans un rétroviseur". Ce milieu (estuaire) est vivant actuellement et reconnu "zone humide" : hérons, mouettes, goélands; chevaliers, martin pêcheur, aigrettes; tournepierresviennet s'y nourrir...et toutes les espèces de plancton invisible à l’œil nu. Faune pourtant si nécessaire à la vie d'une base alimentaire et économique :le poisson..!
Penser, croire, qu'un port de plaisance pourrait créer un avenir d'emplois et capter les jeunes...c'est une pure illusion.
Je suis par contre entièrement d'accord avec le fait qu'il est grand temps de se pencher sur l'avenir de la vie de nos deux communes voisines Treffiagat et le Guilvinec.
Alors cessons de se focaliser sur ce milieu qui ne demande qu'à être aménagé, restauré pour être plus "agréable" mais toujours vivant.
Cherchons ensemble des projections durables économiquement ,sans engagement financier aussi important et avec aussi peu de respect du milieu avec lequel nous vivons.
Faites tourner l'imagination !!!
Réagir au commentaire de terriennelambda                            Signaler un abus
 
   franck (2)   le  27/10/2013 à 17h52  
Je reviens sur le projet d'aqua-culture à coté de chez nous, investissement 600-700 000 Euros, 12 emplois directs, déjà budgeté, en cours de réalisation et un projet d'extension avec un deuxième site à Moellan sur Mer.
Pourquoi à Moellan ? pourquoi pas ici ? Sans doute parce que les élus préfèrent un projet fumeux hors de prix à du concret qui coute plus de dix fois moins cher pour le même résultat.
Réagir au commentaire de franck                            Signaler un abus
 
   franck (2)   le  27/10/2013 à 17h31  
S'il faut saluer la volonté des élus de chercher des activités économiques ailleurs que dans la pêche à l'avenir pour le moins incertain il ne faut pas pour autant tout accepter. Le projet de port de plaisance coutera 20 millions d'Euros (HT, et il ne s'agit encore que de prévisions dont on sait quelles sont toujours dépassées), le projet de 800 places pourra créer entre 5 et 10 emplois directs (c'est un fait, les ports de plaisance créent un empli direct pour 100 bateaux), et encore, à supposer qu'il y aient effectivement 800 bateaux ammarés. Pour les emplois indirect on connait le taux d'utilisation des bateaux de plaisance, une semaine par an, ça ne changera pas grand chose pour les commerces environnants. Alors c'est mieux que rien peut-être mais ne peut on pas faire un onvestissement plus efficace ? 20 millions d'Euros pour 10 emplois directs (au mieux) ? soyons sérieux... Il n'y a pas à aller loin pour trouver des exemples d'activités liées à la mer créatrices d'emplois, la future concession d'alguoculture à Lesconil, qui risque fort de créer autant d'emplois directs coute bien moins cher, et qui plus est avec beaucoup moins d'argent publique.
Pour couronner le tout une port de plaisance ne fera qu'acroitre encore plus la montée des prix du foncier, éloignant encore un peu plus les primo-accédants... et transformant encore un peu plus le Guilvinec/Lechiagat en une de ces stations balnéaires vides 9 mois sur 12. C'est ça que veulent les partisans du port de plaisance ?
Réagir au commentaire de franck                            Signaler un abus
 
   oliviiera (7)   le  27/10/2013 à 16h50  
marre des verts et des ecolos vive le nouveau port de plaisance
Réagir au commentaire de oliviiera                            Signaler un abus
   margoton (5)    en réponse à oliviierale  03/11/2013 à 17h44  
Ce n'est pas un argument! Le changement pour le changement , peut être nocif. Ce n'est pas la plaisance qui nous nourrira. Par contre n'y a-t-il pas nécessité de prévoir des budgets CG et CCI pour soutenir les ports de pêche. Prévoir des aides pour les jeunes pour l'achat de bateau de pêche. Car c'est dans la pêche qu'il faut investir. Avis à nos élus qui ont tous le même discours mais aucun acte.
Réagir au commentaire de margoton                            Signaler un abus
 
   hestia29 (12)   le  27/10/2013 à 10h58  
La filiere peche est déjà mal en point, quel développement du Guilvinec et de Treffiagat propose ces associations?... Aucune. Et les jeunes qu'ils veulent restr au pays que leurs propose t'on?... Rien. Regardons toujours dans le rétroviseur et jamais en avant. Soyons réaliste sur l'avenir de notre secteur d'activité. Nous serons bientôt plkus qu'une réserve de retraités. Quant au pont combien coute la restructuration de celui-ci par rapport au nouveau projet? Des informations objectives SVP. Dites franchement que vous voulez rester sur l'actuel sans projets d'avenir (on a toujous fait comme ça....) J'attends des propositions concrètent, des projets qui assurent l'avenir des jeunes habitants, des chiffrages de vos projets, du concret. Je ne suis pas contre l'écologie, mais entre l'ortodoxie et la réalité de notre société d'aujourd'ui il y a un choix à faire pour assurer une pérennité à notre région économique. Soit on veut disparaitre économiquement,avec les conséquences induites soit on regarde la réalité .
Réagir au commentaire de hestia29                            Signaler un abus
 
   bigouden2 (15)   le  27/10/2013 à 06h52  
ha ces verts de tout poil ,ne voient pas que le port de, peche se meurt et qu il est temps de profiter de nos atouts touristiques pour faire de cet arriere port un port de plaisance ,afin de redonner un soufle economique à notre belle région bigouden2
Réagir au commentaire de bigouden2                            Signaler un abus
 
   pencoat63 (12)   le  27/10/2013 à 06h03  
Tous les projets ont leurs opposants soit pour des raisons personnelles soit d'autres plus générales.
Le projet de port de plaisance me semble un beau projet créatif d'emplois en ces périodes difficiles.
Il est "normal" d'être attaché à l'existant, mais l'évolution est une chose naturelle et si le port du Guilvinec n'avait pas évolué sur des décennies il ne serait pas devenu ce bel outil de travail actuel.
La pêche est en déclin, la plaisance manque de pors et induit nombre d'emplois.
Dans l'état l'arrière port ressemble plus a une décharge qu'a une zone humide.
Il y a d'autre part à proximité sur Léchiagat de véritables zones humides dans un, environnement plus "naturel.
Personnellement je trouve ce projet tourné vers l'avenir, on ne peut demander à travailler au pays et refuser vent debout les perspectives d'emplois divers et variés.
J. Coat
Réagir au commentaire de pencoat63                            Signaler un abus
 
Rédiger un commentaire ici...

Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.