Réaction à l'actualité ayant pour titre Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
  « Pour une prise de conscience collective »
  Réagir à cette actualité                 Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
 
   habloc (2)   le  16/06/2014 à 15h09  
La pêche, comme beaucoup d'autres activités hélas, connaît des difficultés.
les causes réelles et anciennes sont connues et elles sont multiples.
Ce n'est pas une raison suffisante pour baisser les bras et condamner définitivement une activité indispensable à l'équilibre social et économique de notre Cornouaille.
Le seul moyen d'y parvenir est de mettre en chantier la construction de nouveaux navires .
Mais pour cela il faut faire appel aux bonnes volontés et aux gens responsables qui croient encore à l'avenir de cette activité sur la base d'un nouveau modèle économique à définir au plus vite.
C'est l'une des raisons qui ont poussé les Dirigeants de l'armement "Hent Ar Bugale" à investir dans la filière.
Réagir au commentaire de habloc                            Signaler un abus
 
   guilvinec29 (13)   le  09/06/2014 à 00h00  
Les gens d ailleurs peuvent ils acheter des actions.????
SERONT ILS ACCEPTES.
PAUVRE BRETAGNE Tu ME DONNES PARFOIS ENVIE DE PLEURER.
AVEZ VOUS REFLECHI AU X CAUSES REELLES DE CETTE AGONIE. economique et culturelle .JE VAIS L EXPRIMER TEL QUE JE L AI VECU AU GUILVINEC. LES PARIGOS BEURQ !!.LES TOUS TRISTES beurq!!mais il en faut pour realiser les heritages.
C EST VRAI .JE PEUX TEMOIGNER .PERSONNELLEMENT 3 RENOVATIONS A MON ACTIF. JE VOUS EN SUPPLIE DITES LEURS ET MEME CRIEZ CAR A TOULOUSE ON A PLUS ENVIE DE VISITER CETTE SI JOLIE REGION.
LES LOCATIONS SONT INABORDABLES POUR UNE CLASSE SOCIALE QUI REVE DE CE COIN DE PARADIS.
GUILVINEC29

Réagir au commentaire de guilvinec29                            Signaler un abus
 
   antiraketfleur (9)   le  08/06/2014 à 10h46  
Notre pays en est au point de demander a la population de soutenir une industrie déficitaire pour maintenir des emploi. C'est extrêmement inquiétant pour notre avenir.
La pêche en Cornouailles aura le même avenir que la sidérurgie dans le nord si on ne sort pas rapidement du diktat de Bruxelles. Il est fort préoccupant de voir la mairie de Loctudy organiser une réunion d'appel à l'épargne publique pour tenter de mettre sous perfusion une activité en perdition. Soyons réaliste il faut fermer des ports et le tour de Loctudy va venir, c'est la logique économique qu'implique un système libéral. D'ailleurs est-ce que ca changera quelque chose pour notre région que tout se passe au Guilvinec et a Concarneau et plus rien à Loctudy...je ne crois pas, car pour la population et les touristes depuis la fin de la criée du soir à Loctudy la pêche c'est fini. même les bateau basés à Loctudy vont vendre leur poisson à Concarneau on se demande bien pourquoi. Et puis de plus si ce n'est pas rentable pourquoi et surtout comment continuer.
Il faut savoir se résigner et passer à autre chose,inventer et créer de nouvelles activités de conchyliculture, de production d'algues ou d'élevage et de concepts durables. En plus on ne trouve plus de marins dans notre région et 1/4 des marins de Loctudy sont des portugais dont les familles vivent au Portugal.....A moins de sortir de l'Europe telle qu'elle est aujourd'hui ou de changer en profondeur les règles du jeu la pêche à Loctudy c'est fini. Tout comme le tourisme qui vit son dernier souffle avec la mort prochaine annoncée du Dourdy et du Renouveau.
Seul avenir pour Loctudy.......le troisième age?
Réagir au commentaire de antiraketfleur                            Signaler un abus
 
Rédiger un commentaire ici...

Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.