Réaction à l'actualité ayant pour titre Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
  Pêche : « on s'interroge sur l'avenir »
  Réagir à cette actualité                 Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
 
   beebop17 (1)   le  17/06/2014 à 13h24  
Et s'il n'y a plus de pêche à St Gué, que mettons-nous dans les bassins?
Les boues de clapages?

Pêcheurs, unissez-vous en coopérative pour continuer à vivre et faire vivre notre tant aimée bigoudénie!
Réagir au commentaire de beebop17                            Signaler un abus
 
   habloc (2)   le  16/06/2014 à 15h37  
Le sujet principal et prioritaire aujourd'hui ne devrait pas être de savoir quel port ou quelle criée doit devenir la référence en Cornouaille.
Mais plutôt comment fait-on pour maintenir la flottille et préparer le renouvellement des outils de travail dans le cadre d'un nouveau modèle économique.
Sur le terrain, il existe encore des acteurs (certes de moins en moins nombreux) prêts à défendre cette activité indispensable à l'équilibre socio-économique de la Cornouaille.
Aux acteurs économiques et politiques d'intervenir autrement que par des rapports d'études mais par des actes concrets pour donner enfin un signal positif à l'ensemble de la filière.
Réagir au commentaire de habloc                            Signaler un abus
   paotred (360)    en réponse à hablocle  17/06/2014 à 20h12  
Habloc,Jean Floch.....

la Fédopa et les O.P ,doivent résister, aux déferlantes quantifiées.

le dictat européen,
cèdera face aux bigoudens.

les quotas restent éphémères,
face à ceux des pays extracommunautaires

seuls, les engagements de demain,
redonneront confiance à nos marins.

LE RU.
Réagir au commentaire de paotred                            Signaler un abus
 
   yakayaka (61)   le  15/06/2014 à 20h41  
nous sommes donc d'accord
Réagir au commentaire de yakayaka                            Signaler un abus
 
   yakayaka (61)   le  14/06/2014 à 16h38  
Garrec vient de se rendre compte que Le Guil était la place forte de la pêche en Cornouaille, quelle découverte! Au fait on vient d'investir combien et pourquoi à St. Gué ?
Réagir au commentaire de yakayaka                            Signaler un abus
   paotred (360)    en réponse à yakayakale  14/06/2014 à 20h46  
le Guil reste le bastion fort,
d'une bigoudènie sans ressort.

le port de St Gué s'oriente sur le poisson bleu,
avant de finir miséreux.

Le Guil a le vent en poupe,
St Gué va finir sur sa croupe,

lié à la bêtise des patrons,
qui ne juraient fut un temps que pour leurs ambitions.

B.D.

Réagir au commentaire de paotred                            Signaler un abus
 
   paotred (360)   le  14/06/2014 à 13h32  
sans commentaires...
demandez à Bruxelles comment faire?

rien ne sert , de serrer les fesses,
quant on est dans la détresse.

il faut apprendre sa leçon,
quant on a fait dans son pantalon.





Réagir au commentaire de paotred                            Signaler un abus
 
Rédiger un commentaire ici...

Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.