Réaction à l'actualité ayant pour titre Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
  Départementales : Frédéric Le Loch candidat
  Réagir à cette actualité                 Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
 
   corinej (1)   le  21/12/2014 à 14h50  
Ne vaut il pas mieux avoir un maire ambitieux pour sa commune et son canton qu'un maire effacé et fataliste ?
Réagir au commentaire de corinej                            Signaler un abus
 
   kostagas (123)   le  20/12/2014 à 22h05  
Le socialisme et les promesses, la Bretagne et ses 5 départements connait bien.
Réagir au commentaire de kostagas                            Signaler un abus
 
   kersaux (14)   le  20/12/2014 à 13h02  
Mr Le Maire ne connaissait pas l'importance du conseil général AVANT d'être maire ???
Mr le Maire pour les municipales ne souhaitait pas mettre en avant ses convictions , son étiquette socialiste .
Mr Le Maire était sincère en ne souhaitant qu'un seul mandat ?
Mr Le Maire "conduit" le binôme ??
Mr le Maire n'a pas d'ambition ?
Mr Le Maire nous prend il pour des sots ???
Réagir au commentaire de kersaux                            Signaler un abus
 
   connolly (216)   le  19/12/2014 à 19h01  
Il a manqué une question (posée à Jean-Louis Caradec) : faites-vous encore partie de ceux qui soutiennent la politique de François Hollande ?
La réponse est néanmoins implicite lorsque M. Le Loc'h parle "de politique pas toujours comprise par les citoyens".
Réagir au commentaire de connolly                            Signaler un abus
 
   yakayaka (61)   le  19/12/2014 à 17h23  
Les socialistes ( de la gauche la plus arriérée et la plus jacobine d'Europe) viennent de voter contre l'avenir de la Bretagne et nous promettent un pacte d'avenir BIDON, arrêtons de tout attendre de Paris , c'est à dire l'aumône , nous ne sommes pas des mendiants mais des bretons travailleurs qui voulons dessiner et décider à la place des énarques notre propre avenir, nous ne sommes pas plus bêtes que ces gens si éloignés de nos problèmes
Réagir au commentaire de yakayaka                            Signaler un abus
 
   lannick (14)   le  19/12/2014 à 15h38  
J'avais cru comprendre que c'était désormais un binôme homme/femme qui se présentait à l'élection départementale. Mais où est Annie Caoudal? Cachée derrière la caméra? Je déplore que Frédéric Le Loch ait répondu seul à l'interview proposé par Bigouden.TV. Peut-être aurait-il pu demander à réaliser cet entretien en présence des deux candidats? Mais cela n'a pas dû le gêner d'être seul. Difficile de partager la vedette... Claudine LUCAS
Réagir au commentaire de lannick                            Signaler un abus
   bigoudentv (14)    en réponse à lannickle  20/12/2014 à 11h38  

Si la candidature aux départementales est constituée d'un binôme, nous avons fait le choix d'interviewer chaque candidat individuellement. C'est un choix de la rédaction de Bigouden.Tv

Réagir au commentaire de bigoudentv                            Signaler un abus
   lannick (14)    en réponse à bigoudentvle  20/12/2014 à 13h46  
Dommage ce positionnement de Bigouden.TV qui choisit d'interviewer séparément les candidats. F.Le Loch et A. Caoudal sont un binôme qui défend les mêmes idées et la même politique. Pourquoi les dissocier? Où est la parité homme/femme?
Réagir au commentaire de lannick                            Signaler un abus
 
   lannick (14)   le  19/12/2014 à 15h11  
Oui,le Conseil Général a beaucoup d'importance, mais n'est pas "omniprésente dans les politiques de terriroire". Frédéric Le l=Loch semble oublier l'intercommunalité et d'autres et nombreuses institutions dont l'Etat, représenté par le Préfet. Enfin, si je comprends bien (entre les lignes) ce que dit F. Le Loch, un mandat de maire n'est pas assez représentatif pour lui. Lors de sa campagne des municipales, c'était pourtant un "mandat noble", F. Le loch précisant: "Quand on veur être disponible pour sa commune, compte-tenu des obligations du maire, on se doit d'être présent. Je suis contre le cumul des mandats" (voir l'interview réalisé par Bigouden TV conjointement avec Ouest-France le 7 mars 2014). Mais six mois plus tard, changement de position, le mandat de maire d'une commune d'à peine 3 500 habitants ne devant plus suffire à assouvir ses ambitions. J'en déduis donc qu'il ne tient pas sa parole, qu'il peut même mentir à ses électeurs et j'espère que ces derniers sauront en tirer la leçon lors du vote des élections départementales en mars 2015. Alain Lucas
Réagir au commentaire de lannick                            Signaler un abus
   tournesol (31)    en réponse à lannickle  20/12/2014 à 22h44  
Merci Lanning,
Effectivement, ce n'est pas bien de mentir ni de rouler les citoyens dans la farine...
Nous en tiendrons compte en Mars 2015.
Réagir au commentaire de tournesol                            Signaler un abus
   facochere (1)    en réponse à lannickle  24/12/2014 à 20h31  
Les gens n ont pas le droit d évoluer ? Pourquoi autant de violence dans ces propos ?
Réagir au commentaire de facochere                            Signaler un abus
 
Rédiger un commentaire ici...

Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.