Réaction à l'actualité ayant pour titre Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
  Un nouveau défi pour Hénaff.
  Réagir à cette actualité                 Cliquez ici pour retourner sur l'actualité
 
   lemaout (1)   le  14/05/2016 à 08h52  
Le paté Hénaff, une valeur sure, un goût constant. Toujours quelques boites dans un placard. On en a "dévoré" beaucoup il y a quelques décennies au Croisic ou à Rosporden en rentrant de fêtes (de nuit), avant d'aller dormir et même le matin au petit déj. (que de souvenirs). Facile à transporter pour les balades. Conserver les boites métalliques plates; elles sont pratiques à caler dans un sac ou dans un tiroir; et pas fragile comme le verre. Continuer cet incontournable met, on en mangera toujours et même à "l'apéro" de nos jours. Amicalement, Ar soner
Réagir au commentaire de lemaout                            Signaler un abus
 
   mestr-skol (27)   le  08/04/2016 à 00h54  
Et si c'était nous, les consommateurs qui favorisions par nos achats l'économie locale, régionale. Entre deux produits de même gamme, choisissons le produit breton, soutenons farouchement notre économie.
Faisons marcher d'un même pas économie et culture, soyons assurés que l'on ne peut saucissonner (oups) les secteurs d'activité, les centres d'intérêt. Lutter pour notre économie, pour notre région, notre patrimoine, notre langue relève de la même logique. La logique de notre avenir serein : Je me dis Breton, je consomme breton en priorité.
Réagir au commentaire de mestr-skol                            Signaler un abus
 
Rédiger un commentaire ici...

Suivez-nous sur Facebook

 Les dernières vidéos...
Le Malamok est mort. 1er-Mai. « Faire barrage à l'extrême droite.» Les adhérents maintiennent la pression. Bernard Berrou, un passager dans la baie. Une marche de soutien au Malamok.